Les marchés sur la défensive

Les prix des grains ont très peu progressé la semaine dernière. Les marchés sont restés sur la défensive, avec un rebond encourageant jeudi et un début de séance positif vendredi.

Jeudi (24 mars), le rapport hebdomadaire du USDA sur les exportations a confirmé qu’il n’y avait pas eu de ventes importantes de maïs américain à la Chine la semaine dernière. Ceci a quelque peu déçu les marchés. Ils ont cependant rapidement concentré leur attention sur les ventes à l’exportation de blé américain qui ont dépassé leurs attentes mais surtout, autre signe encourageant, révélé que la Chine était responsable de 125 000 tonnes de ces ventes.

Il est intéressant de remarquer aussi que le Japon a acheté 221 700 tonnes de maïs américain la semaine dernière, alors que le pays était en pleine crise nucléaire et qu’il ne faisait que commencer à se remettre des nombreux dommages occasionnés par le tremblement de terre du 11 mars dernier.

La surprise qu’attendaient depuis plusieurs jours les marchés aura finalement eu lieu vendredi matin, lorsque le USDA a confirmé une vente importante de maïs de 1,24 million de tonnes vers une destination inconnue que plusieurs soupçonnent être la Chine. Cette nouvelle, qui signale que les marchés ne tendent toujours pas à se rationner, aura permis au prix du maïs de poursuivre de manière intéressante sa progression pour atteindre un niveau inégalé depuis le 8 mars dernier, à 7,1725 $US/boisseau (282 $US/TM).

Malheureusement, ce regain d’enthousiasme des marchés aura été de courte durée. Au cours de la journée de vendredi, des incertitudes entourant la situation financière du Portugal ont fragilisé les marchés financiers, forcé l’Euro à la baisse et relancé à la hausse le dollar US. Cette combinaison négative et l’arrivée de la fin de semaine auraient incité plusieurs investisseurs et spéculateurs à retourner sur la défensive, ceux-ci étant toujours prompts à se retirer dans un contexte d’incertitude.

Jeudi cette semaine (31 mars), le USDA doit présenter deux rapports importants : estimés des ensemencements de grains aux États-Unis et rapport trimestriel des inventaires de grains aux États-Unis. Ces rapports sont très attendus puisqu’ils pourraient changer de manière importante le portrait de la situation d’offre et demande de grains que l’on connaît. Et comme le veut le comportement qu’ont eu les prix des grains la semaine dernière, d’ici à la publication de ces rapports, les prix devraient peu évoluer en attendant d’en savoir un peu plus sur la nouvelle direction que les marchés devraient leur donner.

Plus d’information sur www.grainwiz.com

Commentaires