Les modifications à la Réforme du transport du grain suscitent des questions de concurrence

Ottawa (Ontario), le 10 mai 2000 – La réforme envisagée du système de manutention et de transport du grain du Canada, dévoilée le 10 mai par le ministre David Collenette, réduira les coûts opérationnels pour les agriculteurs canadiens à court d’argent.







Même si la Fédération canadienne de l’agriculture se réjouit de l’annonce de la réduction des frais de transport et du développement de routes pour le grain, les dirigeants se préoccupent de l’absence de structure encadrant la concurrence ferroviaire.


Même si la Fédération canadienne de l’agriculture se réjouit de l’annonce de la réduction des frais de transport et du développement de routes pour le grain, les dirigeants se préoccupent de l’absence de structure encadrant la concurrence ferroviaire.

« C’est une bonne nouvelle pour cette année, de dire Bob Friesen, président de la FCA. La réduction du plafond des revenus ferroviaires fera revenir l’argent à la ferme et aidera les marchés d’exportation du Canada. Manifestement, le gouvernement a montré qu’il comprend que les besoins des céréaliculteurs sont immédiats. Mais nous craignons que des réductions ultérieures ne soient pas envisagées. »

Des questions sont soulevées à propos de la concurrence ferroviaire. Un examen indépendant de l’efficacité générale du système est important et s’impose depuis longtemps, aux dires de la plus importante organisation agricole au pays.

« Nous rechercherons un système de surveillance transparent et ouvert pour évaluer la façon dont sont affectés les producteurs, de dire M. Friesen. À vrai dire, on a inversé la procédure. Nous devrions avoir un examen de la concurrence avant d’instaurer un nouveau système. »

La FCA félicite le ministre des Transports et le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Lyle Vanclief, et Ralph Goodale, ministre responsable de la Commission canadienne du blé, de s’engager à concevoir un système de transport efficace.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Commission canadienne du blé

http://www.cwb.ca/

Fédération Canadienne de l’agriculture

http://www.cfa-fca.ca/

Commentaires