Les producteurs canadiens encouragés par l’enquête sur le commerce déloyal du mais-grain américain

Guelph (Ontario), 16 septembre 2005 – Les producteurs canadiens de mais (les « PCM ») sont encouragés par l’annonce faite par l’Agence des services frontaliers du Canada à l’effet qu’elle ouvrira une enquête officielle concernant le préjudice attribuable au dumping et au subventionnement du mais grain américain. Brian Doidge, porte parole des PCM,se réjouit de l’annonce en déclarant : « Nos producteurs de mais grain ontsouffert assez longtemps. Nous sommes confiants que cette enquête entraîneral’imposition d’importants droits anti dumping et compensateurs avant la fin del’année ».

Les PCM croient que, sans les programmes gouvernementaux de soutien durevenu appropriés aux producteurs canadiens de mais, de tels droits sontindispensables jusqu’à ce que le Canada et le reste du monde abordent leproblème sous jacent des subventions agricoles américaines excessives etillégales qui entraînent la baisse des prix dans les marchés de produitsagricoles à l’échelle mondiale. La suppression de telles subventionsperturbatrices uniformiserait les règles du jeu dans le secteur agricolecanadien et permettrait aux producteurs de mais de gagner un revenu juste etadéquat sur leurs récoltes.

C’est la raison pour laquelle les PMC ont également demandé augouvernement du Canada de complémenter sa stratégie de négociation àl’occasion des discussions commerciales de l’OMC au présent Cycle de Doha enamorçant le processus de règlement des différends prévu par l’OMC concernantl’illégalité des subventions américaines liées au mais-grain. Le défaut duCanada d’exercer ses droits existants prévus par l’OMC relativement à detelles subventions perturbatrices pourrait bien amener le Canada à devoirpayer de nouveau (avec des concessions commerciales à Doha) pour lesdisciplines auxquelles le Canada a adhéré en vertu des accords relatifs auxsubventions agricoles du Cycle d’Uruguay.

Les producteurs canadiens de mais sont une coalition des principalesassociations canadiennes de producteur de mais à savoir, l’Association desproducteurs de mais en Ontario, la Fédération des producteurs de culturescommerciales du Québec et la Manitoba Corn Growers’ Association. Ensemble, ilsreprésentent plus de 26 000 cultivateurs de mais-grain, dont la récolte del’an dernier a atteint 364 millions de boisseaux de mais-grain (évalués àquelque 1,4 milliard de dollars canadiens).

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fédération des producteurs de cultures commerciales du Québec
http://www.fpccq.qc.ca/

Ontario Corn Producers’ Association
http://www.ontariocorn.org/

Commentaires