Les provinces invitent le fédéral à mettre en application les plans pour transformer le PSCRA

Québec (Québec), 10 avril 2006 – Les ministres provinciaux et territoriaux de l’Agriculture ont invité le gouvernement fédéral à donner suite à leur décision unanime de transformer le Programme canadien de stabilisation du revenu agricole (PCSRA) plutôt que de le remplacer.

Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, M. Yvon Vallières, a déclaré : « Le Québec désire travailler avec le Canada et les provinces afin de résoudre, à court terme, les problèmes majeurs des entreprises agricoles. De plus, nous souhaitons transformer le PCSRA afin de mieux satisfaire les besoins de l’industrie. »

Les ministres ont reconnu que le secteur agricole au pays est aux prises avec une crise financière et ont dit qu’ils comptent sur le leadership du gouvernement fédéral pour ce qui est des causes sous-jacentes comme les iniquités commerciales dans les marchés internationaux.

Ils ont convenu, au cours d’une conférence téléphonique d’urgence, que de travailler ensemble à transformer le PCSRA plutôt que de le remplacer serait dans le meilleur intérêt des producteurs canadiens.

Les ministres ont dit craindre que le gouvernement fédéral ne cherche à remplacer unilatéralement ce programme pancanadien de gestion des risques en affaires, et ce, même si toutes les parties présentes à une réunion fédérale-provinciale-territoriale tenue il y a à peine quelques semaines ont convenu de travailler ensemble à transformer ce programme. Lors de cette réunion, les ministres ont demandé à leurs ministères de travailler ensemble sur des propositions concrètes à être présentées à leur réunion annuelle de juin, ouvrant ainsi la voie à des décisions qui auront une incidence en 2007. En particulier, les ministres ont convenu qu’il fallait simplifier le PCSRA, en faire une valeur sûre et veiller à ce qu’il soit plus sensible et plus prévisible.

Ils ont dit craindre que le programme ne perde sa crédibilité aux yeux du secteur bancaire du pays au moment même où les producteurs agricoles ont besoin d’un soutien financier stable et d’aide à la gestion des risques en affaires.

Le PCSRA est un programme fédéral-provincial-territorial de gestion des risques en affaires partagé à 60/40 entre le gouvernement fédéral et les provinces et territoires. Le programme est offert aux agriculteurs admissibles, quelle que soit la nature de leur production.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Commentaires