L’événement de l’année est..

19 septembre au matin. Les producteurs de grandes cultures se réveillent, sachant bien que leurs cultures ont subi un gel. Mais qui aurait pensé qu’il s’agirait du pire gel automnal en 80 ans!

Répondant à un sondage diffusé tout juste avant Noël, les lecteurs du Bulletin Express ont déterminé que ce gel était l’événement le plus marquant de l’année en productions végétales et animales au Québec en 2014.

Le gel mortel du 19 septembre a reçu 47,6 % de tous les votes. Les sommets historiques des prix du porc et du boeuf arrivent deuxièmes, avec 23,8 % des suffrages.

Les internautes ont déterminé que la mauvaise météo qui a retardé les semis jusqu’en juin se classerait troisième (16,4 % des votes). Suivent l’entente de libre-échange Canada-Union européenne (11,1 %), le creux du prix du maïs à l’automne (9 %) et le premier cas de DEP sur une ferme porcine au Québec (7,4 %).

Gel historique
L’actualité agricole a été très riche en 2014. Cependant, il n’est pas surprenant que le gel du 19 septembre soit l’événement qui ait le plus marqué les producteurs qui ont répondu au sondage. Le poids spécifique du maïs a été grandement affecté et les rendements du soya ont aussi été inférieurs.

L’agronome et chercheur au CÉROM, Gilles Tremblay, a remonté les archives météorologiques de la station de Saint-Hyacinthe jusqu’à 1935 et n’a rien trouvé de semblable. Il s’agirait donc du pire gel automnal en 80 ans d’histoire agricole au Québec.

En 2015, dame Nature nous fera sûrement quelques surprises. Mais de grâce, pas un autre gel alors que le maïs n’est pas à maturité!

à propos de l'auteur

Articles récents de André Dumont

Commentaires