L’importance de bien préparer son chantier d’ensilage

Une enquête réalisée par la compagnie Lallemand à l’été 2011 sur 55 élevages français en quatre zones de production a démontré toute l’importance de bien planifier son chantier d’ensilage de maïs. L’enquête a aussi validé l’utilisation de son additif Lalsil Fresh (Lactobacillus buchneri NCIMB 40788 à 300 000 UFC/g).

« Une des premières conclusions est l’illustration du rôle prépondérant que joue la densité de l’ensilage », peut-on lire dans un document de la compagnie. Cette recommandation est particulièrement importante pour les silos non traités.

Un ensilage traité aura moins tendance à chauffer. La différence est marquée : l’ensilage traité avait une température de 1 ºC supérieur à la température extérieur, alors que l’ensilage non traité était de 8 ºC supérieur à la température extérieur.

D’autres facteurs ont été évalués, comme la vitesse de récolte, le type et les dimensions du silo. Voici un résumé des paramètres qui affectent la qualité de l’ensilage et des recommandations qui en découlent.

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires