L’université McGill et le PATLQ remportent un prix national pour l’innovation

Winnipeg (Manitoba), 28 octobre 2002 – Un partenariat exceptionnel de R et D entre l’Université McGill et le Programme d’analyse des troupeaux laitiers du Québec (PATLQ) de Sainte-Anne-de-Bellevue a valu aux participants l’un des six prix nationaux pour l’innovation qui a été décerné à Winnipeg, par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) et Le ConferenceBoard du Canada.

Le prix Synergie pour l’innovation de 2002 rend hommage à leurs

activités conjointes qui ont permis de transformer un petit
programme de l’Université McGill conçu pour aider les exploitants
de fermes laitières en un centre d’expertise reconnu dans le monde
entier vers lequel toute l’industrie laitière canadienne se tourne
pour prendre des décisions. A l’heure actuelle, le PATLQ recueille
et analyse des données provenant de plus de 13 000 troupeaux, soit
quelque 750 000 vaches, au Canada, ce qui donne 1,2 million de
relevés de production laitière chaque année.

Le prix comprend une subvention de recherche de 25 000 $ pour le
partenaire universitaire, Deborah Buszard, et une sculpture
originale pour Bertrand Farmer du PATLQ.

« Nous entretenons une relation formidable, explique Deborah
Buszard, doyenne de la Faculté des sciences de l’agriculture et de
l’environnement à l’Université McGill. D’une part, le personnel du
PATLQ participe à bon nombre de programmes d’enseignement et de
recherche à l’Université McGill. D’autre part, nos étudiants

peuvent tirer avantage de leurs visites des laboratoires de pointe
du PATLQ, et nos chercheurs, de leurs riches bases de données. »

Parallèlement, le personnel du PATLQ se sert des puissants
ordinateurs de l’Université McGill, comme l’explique M. Farmer,
afin de tirer le maximum des données qu’il recueille. « Nous
pourrions dresser une très longue liste de tout ce que nous
partageons, mais d’abord et avant tout, il y a la fierté de
contribuer activement à améliorer la production laitière au Québec
et dans le reste du Canada », précise M. Farmer.

Leurs prix ainsi que les autres prix nationaux seront présentés ce
soir lors d’un dîner, à l’hôtel Fort Garry à Winnipeg.

« Les partenariats entre les universités et le secteur privé sont
certainement une bonne chose pour les étudiants et pour le Canada,

a déclaré Allan Rock, ministre de l’Industrie et ministre
responsable du CRSNG. Ils aideront le Canada à atteindre son
objectif, c’est-à-dire d’être parmi les cinq meilleurs pays au
monde au chapitre de la R et D. »

Anne Golden, présidente et chef de la direction du Conference
Board du Canada, a félicité les lauréats et a insisté sur
l’importance de l’innovation pour la prospérité du Canada.
« L’innovation est le mariage entre les découvertes issues de la
recherche et le savoir-faire de la commercialisation, a affirmé
Anne Golden. La collaboration entre les entreprises et la
communauté universitaire constitue un investissement important
pour la promotion d’une culture nationale de l’innovation. »

« La créativité et l’esprit d’entreprise sont les éléments moteurs
de l’innovation, a affirmé le président du CRSNG, Tom Brzustowski.
Ces partenariats réunissent les personnes qui génèrent de
nouvelles connaissances et celles qui savent s’en servir de façon
productive dans l’économie canadienne. »

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG)

http://www.nserc.ca/

Ministère de l’Industrie et du Commerce

http://www.mic.gouv.qc.ca/index.html

Programme d’analyse des troupeaux laitiers du Québec (PATLQ)

http://www.patlq.com/

Université McGill

http://www.mcgill.ca/

Commentaires