L’UPA solidaire des agriculteurs ontariens

Longueuil (Québec), 9 novembre 2000 – L’Union des producteurs agricoles (UPA) appuie la cause des agriculteurs de l’Ontario Federation of Agriculture qui ont marché sur la colline parlementaire à Ottawa, le 9 novembre, pour dénoncer l’insensibilité et l’inertie du gouvernement fédéral par rapport à la situation extrêmement difficile que traverse l’agriculture canadienne.

C’est ce qu’a fait savoir le président général de l’UPA, M. Laurent Pellerin, qui est également vice-président de la Fédération canadienne de l’agriculture (FCA).

« Nos homologues ontariens ont raison, de dire M. Pellerin. Les agriculteurs canadiens ont beau compter parmi les plus performants des pays industrialisés, ils ne peuvent soutenir à eux seuls la concurrence des gouvernements américain et européen qui subventionnent généreusement leurs producteurs agricoles, et c’est encore plus dur en période difficile .»”.

Il faut savoir que, de tous les pays de l’OCDE, le Canada est l’un de ceux qui fournit le plus faible soutien à son agriculture. Exprimé par habitant, ce soutien est de 163 $, celui des Européens de 336 $ et celui des Américains de 350 $. Ce niveau d’intervention se situe d’ailleurs bien en deçà des limites permises par l’OMC.

En dix ans, de signaler M. Pellerin, la part des dépenses fédérales en agriculture est passée de 3,7 % à 1,7 %, tandis que les dépenses totales du gouvernement augmentaient de 12 %. « Le secteur agricole, a-t-il insisté, a fait plus que sa part pour le redressement des finances publiques. Alors qu’il est en pleine crise et que le gouvernement fédéral dégage des surplus, il est grand temps de lui renvoyer l’ascenseur ».

« Nos confrères et consoeurs marchent à bon droit sur la colline parlementaire, de conclure M. Pellerin. Les 45 000 producteurs et productrices agricoles du Québec pensent comme eux. C’est inaceptable qu’en pleine campagne électorale l’agriculture ne fasse l’objet d’aucun engagement ferme de la part de tous les partis politiques, y compris du gouvernement en place ».

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ontario Federation of Agriculture (OFA)

http://www.ofa.on.ca/

Union des producteurs agricoles (UPA)

http://www.upa.qc.ca/

Commentaires