L’UPA va prendre le temps nécessaire pour analyser le rapport du BAPE sur la production porcine

Longueuil (Québec), 30 octobre 2003 – « Maintenant que le rapport du Bureau d’audiences publiques sur le développement durable de la production porcine au Québec vient d’être rendu public, nous entendons effectuer une bonne analyse avant de commenter publiquement ce rapport volumineux ».

C’est ainsi qu’a réagi le président de l’Union des producteurs agricoles, monsieur Laurent Pellerin, suite au dépôt public du rapport du BAPE par le ministre de l’Environnement du Québec, monsieur Thomas Mulcair.

Au cours des prochains jours et des prochaines semaines, l’UPA entend consulter ses différentes instances sur les nombreux éléments du rapport du BAPE. « Il importe de consulter notre monde. Il faut savoir que les audiences du BAPE ont interpellé l’ensemble de la structure syndicale de l’UPA, tant les fédérations régionales et spécialisées que les syndicats de base » a déclaré M. Pellerin.

L’UPA a tenu à rappeler que le BAPE a pour mandat d’émettre des recommandations au gouvernement du Québec. « Nous savons qu’un comité interministériel étudie actuellement le rapport dans le but d’élaborer la position du gouvernement, suite à ses recommandations. Nous nous attendons à être consultés dans le cadre du processus en cours. Il s’agit pour nous d’une étape primordiale qui permettra de dégager une position viable pour le monde agricole, a précisé M. Pellerin. »

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE)
http://www.bape.gouv.qc.ca/

Ministère de l’Environnement du Québec
http://www.menv.gouv.qc.ca

Union des producteurs agricoles (UPA)
http://www.upa.qc.ca/

Commentaires