Marché des grains: Révisions surprises à la hausse de la USDA

Les marchés ont soupesé de nombreuses tendances positives et négatives cette semaine à Chicago. Ce sont finalement les éléments négatifs qui l’ont emporté pour le blé et le maïs à la suite d’un rapport du gouvernement américain prévoyant une récolte plus abondante que prévu pour les deux céréales en 2015. Le soya a réussi à louvoyer entre les tendances en se tirant avec un léger gain, mais plusieurs analystes prévoient toujours une tendance baissière pour la fève pour les prochaines semaines.

Après un rebond étonnant la semaine dernière, le blé a reculé devant une récolte qui s’annonce meilleure que prévue. Les observations sur le terrain ont mené à une révision à la hausse, surtout au Kansas qui est le principal producteur aux États-Unis. La pluie attendue dans de nombreux états à la veille de la récolte du blé d’hiver a cependant tempéré la glissade sur les marchés.

Le rapport sur l’état des récoltes a aussi nui au maïs puisque les conditions de croissance jusqu’à maintenant sont jugées presque parfaites. Il faudra cependant attendre la publication sur l’état des surfaces ensemencées, prévue le 30 juin, pour avoir une meilleure idée de l’état du maïs aux États-Unis.

Le département de l’Agriculture a toutefois abaissé ses estimations de récolte pour le soya, ce qui a contribué à soutenir la fève à Chicago. Les analystes s’attendent aussi à un déclin de la fabrication d’huile de soya de la part de la National Oilseed Processors Association, dont le rapport sera dévoilé lundi. Le niveau attendu serait inférieur à celui d’avril et les inventaires devraient aussi avoir diminué. En contrepartie, le gouvernement du Brésil a rehaussé ses prévisions sur le résultat de sa récolte alors que les États-Unis ont relevé les estimations pour la récolte de soya en Argentine. L’abondance de soya sur les marchés internationaux devrait peser sur les cours dans les prochaines semaines.

Le boisseau de maïs pour juillet a terminé à 3,5300 $US contre 3,6050 $US la semaine précédente, un recul de 2,08%. Le boisseau de blé pour juillet a terminé avec une baisse de 2,6% à 5,0375 $US par rapport à 5,1700 $US vendredi dernier. Le boisseau de soya pour juillet a clôturé sur une hausse de 0,2% à 9,4000 $US comparativement à 9,3775 $US une semaine plus tôt.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires