Marie Gosselin honorée

La présidente-directrice générale de Savoura, Marie Gosselin, s’est vue décerner jeudi dernier le Méritas Gilles-Bordeleau en présence du vice-premier ministre du Québec et ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, François Gendron.

Ce prestigieux prix, remis lors du gala organisé dans le cadre de la Semaine québécoise de l’horticulture, souligne la contribution exceptionnelle d’un producteur qui a réussi à faire sa marque et qui a permis de faire avancer la technologie.

Marie Gosselin œuvre au sein de Savoura depuis maintenant 24 ans. « Notre capacité à imaginer et à innover est au cœur de notre philosophie d’affaires, affirme-t-elle. Chez Savoura, c’est avec fierté que nous offrons des tomates de qualité, produites avec de hauts standards environnementaux, de goût et de salubrité. »

Des producteurs de partout dans le monde viennent chez Savoura pour voir le complexe de serres chauffées au moyen du biogaz émanant d’un site d’enfouissement, une première au Québec, ou encore l’expertise unique développée en ayant recours à l’éclairage artificiel pour les serres.

Savoura emploie près de 225 personnes dans ses complexes de production en serre de Saint-Étienne-des-Grès, Danville et Portneuf. Elle occupe autour de 60 % du marché de la tomate de serre au Québec.

« Le secteur de la production des légumes de serre au Québec demeure un petit joueur face à nos compétiteurs étrangers. Il faut continuer d’innover et de faire preuve d’imagination afin d’accroître notre positionnement sur les marchés et continuer d’être fiers de nourrir notre population », insiste Marie Gosselin.

La Semaine horticole et la Soirée Méritas sont organisées par le Conseil québécois de l’horticulture. Le Métitas Gilles-Bordealeau est décerné par le Syndicat des producteurs en serre du Québec, qui accorde aussi le Méritas Rolland-Harnois. Cet hommage est allé cette année à Christian Bourbonnière, vice-président achats et mise en marché des produits frais chez Métro.

à propos de l'auteur

Articles récents de André Dumont

Commentaires