Maudite pluie!

Décidément, les agriculteurs ne sont pas dans les bonnes grâces de dame Nature ce printemps. Au Québec, il ne se passe pas deux jours sans que la pluie ne chasse le soleil.

« On dirait qu’on est toujours à une journée près d’entrer au champ, puis il arrive 5 mm de pluie », observe Patrick Leduc, producteur de grandes cultures à Saint-Étienne-de-Beauharnois et représentant Pioneer dans cette région.

Il fera beau sur l’ensemble du Québec aujourd’hui (mercredi). Par contre, selon les prévisions de MétéoMédia, il pleuvra à nouveau jeudi et vendredi, sauf en Abitibi-Témiscamingue.

Le temps demeurera frais jusqu’à vendredi. En fin de semaine, les températures monteront, mais la pluie, les nuages et le soleil se disputeront le ciel.

Dans le Midwest américain, des orages sont prévus aujourd’hui. Ce sera une semaine frustrante aussi pour les producteurs des États-Unis, qui n’arrivent pas à compléter leurs semis.

Semis peu avancés
Dans le sud du Québec, environ 30 % du maïs-grain est semé. Très peu de soya est en terre. Certains ont semé des céréales, mais plusieurs ont encore leurs poches de semences à la ferme.

« À la vitesse où les semis avancent, nous serons encore en train de semer du soya à la Sain-Jean! », a confié une agricultrice au Bulletin.com.

Aux États-Unis, en date de dimanche dernier, 78 % du maïs avait été semé, selon les données du USDA. La semaine précédente,  63 % du maïs était en terre. Par contre, dans le Corn Belt, la progression des semis de maïs varie énormément, de 98 % en Iowa à seulement 11 % en Ohio.

Les semis de soya aux États-Unis sont complétés à 41 %. Encore là, la différence entre les états est énorme, de 78 % en Iowa à 4 % en Ohio.

Commentaires