Mise en place d’un réseau de surveillance pour protéger le cheptel apicole québécois

Québec (Québec), 28 avril 2004 – Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) annonce la mise en place du Réseau de surveillance en santé et régie de l’abeille afin d’assurer la protection du cheptel apicole québécois. Les producteurs joueront un rôle important dans ce réseau qui a été créé en vue de prévenir des situations telles que l’épidémie de varroase de 2003.

Les producteurs au coeur du réseau
Pour assurer le succès de cette initiative, les producteurs apicoles devront déclarer toute situation sanitaire anormale à l’un des partenaires du réseau. Celui-ci est constitué d’inspecteurs et de vétérinaires du MAPAQ, des regroupements de producteurs apicoles, ainsi que d’autres intervenants en santé de l’abeille. Des apiculteurs ont aussi été désignés dans chacune des régions pour agir à titre de sentinelles dans leur milieu. Ils sont donc à l’affût de toute situation anormale qu’ils pourraient constater ou qui pourrait leur être signalée.

Un réseau nécessaire
En 2003, l’industrie apicole a été durement frappée par la varroase, une infestation de l’abeille causée par un parasite. On a alors observé d’importantes pertes de colonies dans plusieurs régions du Québec. En réponse à cette situation et pour faire face à tout autre problème sanitaire pouvant toucher cette production, le Ministère a mis sur pied un réseau de surveillance.

Grâce au réseau, il sera possible de détecter plus rapidement toute situation anormale relative à la santé des abeilles et de réagir en prenant des mesures correctives. Les situations à signaler peuvent avoir trait à des taux de mortalité, d’infection ou d’infestation anormalement élevés dans un rucher, à des symptômes inhabituels, à une réponse inhabituelle à un traitement ou encore à tout autre problème de régie ayant des conséquences importantes sur la production, le développement ou la survie de la ruche. La coordination du réseau est assurée par le MAPAQ qui colligera l’information recueillie.

Une description complète du Réseau de surveillance ainsi que la liste de tous les représentants des partenaires à qui peuvent être déclarées les problématiques sanitaires observées seront bientôt accessibles sur le site Agri-réseau à l’adresse suivante : www.agrireseau.qc.ca/apiculture.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agri-Réseau
http://www.agrireseau.qc.ca

Commentaires