Mise en place d’un système de suivi des vaches de la naissance à la mort

Tokyo (Japon), 17 décembre 2001 – Les éleveurs japonais ont commencé à tracer le parcours des 4,5 millions de vaches et boeufs du pays pour mieux connaître les circuits que les bovins empruntent et comprendre les causes de l’arrivée de la maladie de la vache folle dans l’archipel, a annoncé lundi le ministère de l’Agriculture.

Ces mesures d’urgence ont démarré dans la ville de Yamato, dans la préfecture de Gifu, à environ 250 km à l’ouest de Tokyo où les vaches sont désormais marquées à l’oreille d’une étiquette en plastique jaune indiquant leur lieu de naissance et d’autres informations.

Un total de 270 animaux de Yamato ont été marqués de la naissance jusqu’à leur abattage et la mesure va être étendue à l’échelle nationale d’ici la fin mars, a indiqué le ministère.

Le 22 septembre, le gouvernement a annoncé le premier cas de maladie de la vache folle, encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) sur une vache laitière de cinq ans. Depuis deux autres cas ont été signalés mais les origines de l’infection n’ont pas été déterminées avec exactitude.

Source : AFP

Commentaires