Misez sur les pâturages en rotation

La surpaissance ou la surcoupe de fourrage endommage les cultures, diminue le rendement récolté et limite la prise alimentaire du bétail.

Les producteurs d’herbe qui font de la surpaissance ou qui fauchent trop souvent, endommagent le système racinaire, explique la spécialiste en fourrages du Texas AgriLife Extension, Vanessa Corriher. « Le système racinaire meurt et la plante ne survivra pas à la sécheresse ou ne passera pas l’hiver », a dit cette experte lors d’une récente conférence tenue au Texas.

Les différents systèmes de paissance ou de récolte mécanique offrent différents taux d’efficacité. Les voici :

Paissance en continue : 30 à 40% d’efficacité

Paissance avec trois ou quatre enclos : 50 à 60%

Paissance avec six à huit enclos : 60 à 70%

Paissance en bandes : 70 à 80%

Récolte de foin sec : 30 à 70%

Ensilage d’herbe : 60 à 85%

Herbe fraîche récoltée : 70 à 95%

Le printemps prochain, l’ajout de clôtures dans vos pâturages serait un investissement très rentable. Mais n’oubliez pas l’accès à l’eau dans chaque parcelle. Le bétail qui broute continuellement dans la même parcelle sélectionne ses aliments, broutant les jeunes pousses et délaissant les plus âgées. « Ça épuise le système racinaire, explique Vanessa Corriher. Le pâturage en rotation force les bovins à consommer tout le fourrage. »

Source : Southwest Farm Press

à propos de l'auteur

Journaliste et rédactrice en chef adjointe

Marie-Claude Poulin

Marie-Claude Poulin est journaliste et rédactrice en chef adjointe au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires