Métro enregistre au troisième trimestre de 2007 un bénéfice net record

Montréal (Québec), 9 août 2007 – Métro inc. a réalisé, au troisième trimestre de 2007, un bénéfice net de 89,3 millions $ comparativement à 85,1 millions $ pour le trimestre correspondant de l’exercice précédent et un bénéfice net dilué par action de0,77 $ comparativement à 0,73 $ l’an dernier. Des éléments non récurrents ontété enregistrés au troisième trimestre de 2007 et au trimestre correspondantde 2006. Ces éléments étaient composés de charges d’intégration et derationalisation de 5,4 millions $ avant impôts pour le troisième trimestre de2007 et de 3,9 millions $ avant impôts pour le trimestre correspondant de2006, ainsi que d’une réduction de la charge d’impôts de 1,8 million $ autroisième trimestre de 2007 et de 9,4 millions $ au trimestre correspondant de2006. En excluant tous ces éléments non récurrents, le bénéfice net ajusté(1)du troisième trimestre de 2007 aurait été de 91,1 millions $ comparativement à78,3 millions $ au trimestre correspondant de 2006, soit une augmentation de16,3 %, et le bénéfice net dilué par action ajusté(1) aurait été de 0,78 $comparativement à 0,68 $ pour le trimestre correspondant de 2006, soit uneaugmentation de 14,7 %.

Chiffre d’affaires
Le chiffre d’affaires a augmenté de 0,1 % au troisième trimestre de 2007pour atteindre 3 341 millions $ comparativement à 3 336,7 millions $ autrimestre correspondant de l’exercice précédent. En excluant la baisse desventes de produits de tabac et la perte de ventes liée à la disposition auquatrième trimestre de 2006 d’une participation dans un grossiste enalimentation, l’augmentation du chiffre d’affaires aurait été de 3,2 %.L’augmentation du chiffre d’affaires des magasins comparables a été de 2,1 %au troisième trimestre.

Le chiffre d’affaires a diminué de 0,7 % au cours des 40 semaines de 2007pour atteindre 8 212,2 millions $ comparativement à 8 270,5 millions $ pour lapériode correspondante de 2006. En excluant la baisse des ventes de produitsde tabac et la perte de ventes liée à la disposition au quatrième trimestre de2006 d’une participation dans un grossiste en alimentation, l’augmentation duchiffre d’affaires aurait été de 2,3 %.

Charges d’intégration et de rationalisation
Suite à l’acquisition de A&P Canada, nous avons élaboré un pland’intégration et de rationalisation de nos activités. Ce plan, construit surtrois principaux axes, soit nos magasins, l’intégration de nos opérationsainsi que l’implantation de nos systèmes informatiques chez A&P Canada, s’estpoursuivi au cours du troisième trimestre de 2007.

Au cours du troisième trimestre, nous avons complété l’implantation de nossystèmes informatiques de détail dans tous les magasins ainsi quel’implantation de nos systèmes de gestion de ressources humaines et de paie.

Le 13 juillet 2007, nous avons procédé au dernier débranchement dessystèmes informatiques de A&P US. Ainsi, nous avons mis fin à la périoded’impartition de deux ans quelques semaines avant l’échéance prévue.

Ce plan d’intégration et de rationalisation a entraîné des coûts de28 millions $ au cours de l’exercice 2006. Au cours des 40 semaines de 2007,nous avons encouru des coûts de 16,4 millions $ dont 5,4 millions $ autroisième trimestre. Suite à une décision prise au cours du troisièmetrimestre d’intégrer davantage les opérations de Loeb Canada à celles de A&PCanada, nous avons révisé notre montant initial de 55 millions $ à59 millions $.

Bénéfice net
Le bénéfice net pour le troisième trimestre de 2007 a été de89,3 millions $ comparativement à 85,1 millions $ pour le trimestrecorrespondant de l’an passé, soit une augmentation de 4,9 %. Le bénéfice netdilué par action a été de 0,77 $ par rapport à 0,73 $ l’an passé, en hausse de5,5 %. En excluant les charges d’intégration et de rationalisation de5,4 millions $ avant impôts pour le troisième trimestre de 2007 et de3,9 millions $ avant impôts pour le trimestre correspondant de 2006 ainsi quela réduction d’impôt de 1,8 million $ au troisième trimestre de 2007 et de9,4 millions $ en 2006, le bénéfice net ainsi ajusté(1) pour le troisièmetrimestre aurait été de 91,1 millions $, soit 16,3 % de plus que le bénéficenet du trimestre correspondant de l’an passé. Le bénéfice net dilué par actionajusté(1) aurait été de 0,78 $ comparativement à 0,68 $ pour le trimestrecorrespondant de 2006, soit une augmentation de 14,7 %.

Le bénéfice net pour les 40 semaines de 2007 a été de 219 millions $comparativement à 174,1 millions $ l’an passé, soit une augmentation de25,8 %. Le bénéfice net dilué par action a été de 1,88 $ par rapport à 1,50 $l’an passé, soit une augmentation de 25,3 %. En excluant les chargesd’intégration et de rationalisation de 16,4 millions $ avant impôts pour les40 semaines de 2007 et de 24,8 millions $ avant impôts pour les 40 semaines de2006, ainsi que la réduction d’impôt de 1,8 million $ pour les 40 semaines de2007 et celle de 4,1 millions $ pour les 40 semaines de 2006, le bénéfice netainsi ajusté(1) pour les 40 semaines de 2007 aurait été de 228,2 millions $,soit 22,3 % de plus que le bénéfice net ajusté(1) de la période correspondantede l’an passé de 186,6 millions $. Le bénéfice net dilué par action ajusté(1)aurait été de 1,96 $ comparativement à 1,61 $ pour les 40 semaines de 2006,soit une augmentation de 21,7 %.

Dividendes
Le 8 août 2007, le conseil d’administration de la Société a déclaré undividende trimestriel de 0,115 $ par action à l’égard des actions subalternescatégorie A et des actions catégorie B, payable le 5 septembre 2007, soit unehausse de 9,5 % par rapport au dividende déclaré au même trimestre de l’annéeprécédente. Sur une base annualisée, ce dividende représente près de 21 % dubénéfice net de 2006.

Opérations boursières
La valeur de l’action de METRO INC. s’est maintenue dans une fourchette de33,23 $ à 41,78 $ au cours des 40 semaines de 2007. Durant cette période, lenombre d’actions négociées à la Bourse de Toronto s’est élevé à 41 millionsd’actions. Le cours de clôture du vendredi 27 juillet 2007 était de 37,92 $comparativement à 33,60 $ à la fin de l’exercice 2006.

Perspectives
« Nous prévoyons compléter d’ici la fin de l’exercice notre plan originald’intégration et de rationalisation lié à l’acquisition de A&P Canada etréaliser près de 90 millions $ de synergies. Nous sommes déjà à planifier laphase II de notre plan d’intégration pour les trois prochaines années, soit derationaliser nos bannières et nos marques privées afin de poursuivre notrecroissance dans le marché alimentaire canadien, » a déclaré le président etchef de la direction, M. Pierre H. Lessard.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Métro
http://www.metro.ca/

Commentaires