Nouveau complexe de diagnostic vétérinaire et d’épidémiosurveillance

Saint-Hyacinthe (Québec), 16 septembre 2009 – Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) annonce le début des travaux de construction du complexe de diagnostic vétérinaire et d’épidémiosurveillance de Saint-Hyacinthe. Soutenus par un investissement de 51,6 millions de dollars, les travaux de construction devraient être achevés en juin 2011.

« La construction de ce nouveau laboratoire renforcera la collaboration entre notre ministère et la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal en rassemblant des membres du personnel des deux organisations. Ce noyau d’expertise confirmée établira le laboratoire comme un centre unique, tourné vers l’avenir et le progrès, et nous permettra de maintenir notre capacité à réagir avec rapidité et à limiter les délais de réponse en cas de crise. Sans aucun doute, le nouveau centre contribuera à la vitalité et à la réputation de notre secteur agroalimentaire », a déclaré M. Guy Auclair, sous-ministre adjoint par intérim, de la Direction générale de l’alimentation.

Le laboratoire sera doté d’installations de pointe qui adopteront les nouvelles lignes directrices de biosécurité de l’Agence de santé publique du Canada et les nouvelles normes de confinement prescrites par l’Agence canadienne d’inspection des aliments. Il vise également l’obtention de la certification LEED qui est attribuée aux bâtiments durables à haut rendement énergétique.

« Pour la faculté, le nouveau complexe permettra d’améliorer la formation des vétérinaires et des spécialistes en mettant à leur disposition des installations et de l’équipement sophistiqués. Il permettra aussi de mettre nos experts au service de la société avec le développement de nouvelles méthodes de diagnostic rapides et efficaces », a souligné M. Jean Sirois, doyen de la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le complexe de diagnostic vétérinaire et d’épidémiosurveillance et sur les services qui y sont offerts, visitez le site Internet du MAPAQ. Vous pouvez aussi consulter le site Internet de la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal
http://www.medvet.umontreal.ca/

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Commentaires