Noveko accroît ses revenus de près de 21 % au troisième trimestre

Montréal (Québec), 26 mai 2006 – Pour le troisième trimestre terminé le 31 mars 2006, Noveko a réalisé un chiffre d’affaires de 1,8 million $, en hausse de 20,6 % sur celui de la période correspondante de l’exercice 2005. Cette croissance provient principalement de ses marchés européens qui ont affiché une hausse de 31,7 % avec des ventes de 1,3 million $. Le chiffre d’affaires canadien a connu une forte progression de 44,3 % et les efforts de développement du marché de l’Amérique latine ont également porté fruit. Excluant l’effet négatif de la fluctuation des taux de change des devises américaine et européenne qui représente environ 0,3 million $, la hausse du chiffre d’affaires aurait été plutôt de 37,7 % pour le troisième trimestre de l’exercice 2006.

Le bénéfice brut s’est accru de 29,3 % pour s’élever à 1,1 million $. La marge bénéficiaire brute s’est améliorée de façon appréciable pour passer à 58,6 % des ventes, comparativement à 54,5 % pour le troisième trimestre de l’année précédente, reflétant principalement l’augmentation des ventes d’ECM dans des produits à meilleures marges bénéficiaires.

Résultat de la rationalisation partielle de l’effectif dans le cadre de l’intégration d’ECM, les frais de vente et d’administration ont diminué de 127 686 $ sur ceux du trimestre comparable de l’exercice précédent, pour s’établir à 1,2 million $. Noveko a enregistré des dépenses de recherche et développement de 19 282 $, qui reflètent l’avancement des projets entrepris, comparativement à un montant nul pour le troisième trimestre de 2005 alors que la Société avait différé ses projets de recherche et développement. La dépense reliée à la rémunération à base d’actions a été presque nulle, par rapport à 19 227 $ au troisième trimestre de 2005. Compte tenu de la hausse du chiffre d’affaires et des facteurs mentionnés précédemment, Noveko a réduit considérablement sa perte d’exploitation avant amortissements, frais financiers et impôts sur les bénéfices au troisième trimestre, pour la faire passer à 117 102 $, alors qu’elle était de 481 980 $ au troisième trimestre de l’exercice précédent.

Les frais d’amortissement et financiers ont pratiquement doublé pour se chiffrer à 156 343 $, en raison principalement – d’un accroissement des frais de développement capitalisés dû au fait que la Société a commencé à commercialiser des produits issus de ses travaux de recherche et développement – du financement par débentures convertibles garanties complété en mai 2005 – ainsi que de l’intégration des actifs immobilisés et de la dette d’ECM. Par ailleurs, Noveko a comptabilisé une dépense d’impôts de 80 726 $ comparativement à 22 000 $ pour le troisième trimestre de 2005, cette variation étant attribuable aux résultats d’ECM.

La perte nette du troisième trimestre a considérablement diminué pour s’établir à 354 171$, par rapport à une perte nette de 588 905 $ pour la période comparable de l’exercice précédent. La perte par action catégorie A (de base et diluée) s’est chiffrée à 0,013 $ sur un nombre moyen pondéré de 28 183 882 actions en circulation, comparativement à une perte par action de 0,021 $ sur 27 818 257 actions au troisième trimestre de l’exercice précédent.

Pour les neuf premiers mois de l’exercice en cours, le chiffre d’affaires a atteint 4,9 millions $, contre 3,4 millions pour la période comparable de l’exercice précédent, soit une hausse de 46,4 %. Cette excellente progression reflète principalement l’apport d’ECM pour les neuf mois complets, alors qu’elle avait contribué au chiffre d’affaires de Noveko pour cinq mois au cours de la période correspondante de l’exercice précédent, compte tenu de son acquisition en novembre 2004. L’intégration d’ECM a porté le chiffre d’affaires réalisé en Europe à 3,2 millions $, soit une hausse de 1,3 million $ ou de 69,9 % sur la période comparable de l’exercice antérieur. À cette importante contribution, se sont ajoutées les retombées des efforts de développement des marchés de Noveko en Afrique, Asie et Australie avec une augmentation de 41,6 % ainsi qu’en Amérique latine où les ventes ont plus que doublé.

Le bénéfice brut a atteint 2,9 millions $, contre 1,9 million $ pour la période correspondante de l’exercice précédent, soit une forte hausse de 54,2 %. La marge brute s’est élevée à 58,1 % des ventes, reflétant l’apport d’ECM pour la période complète de neuf mois, comparativement à 55,2 % pour la période comparable de l’exercice antérieur alors qu’ECM avait contribué pour cinq mois aux résultats de Noveko.

Les frais de vente et d’administration se sont chiffrés à 3,0 millions $, en hausse de 10,1 % provenant principalement de l’intégration d’ECM, notamment des deux premiers mois alors que la Société avait versé des indemnités de départ lors de la rationalisation partielle de l’effectif. Les frais de recherche et développement se sont établis à 143 144 $, soit plus du double de ceux encourus au cours des neuf premiers mois de l’exercice précédent, en raison du développement d’une plateforme technologique commune aux différents modèles d’échographes. Grâce à l’excellente augmentation du chiffre d’affaires et à un contrôle rigoureux des coûts et dépenses, la perte d’exploitation avant amortissements, frais financiers et impôts sur les bénéfices des neuf premiers mois de l’exercice 2006 a été réduite de façon importante pour passer à 280 228 $, alors qu’elle était de 920 883 $ pour les neuf premiers mois de l’exercice précédent.

Les frais d’amortissement et financiers ont plus que doublé pour se chiffrer à 668 420 $, en raison principalement – de l’intégration des actifs immobilisés et de la dette d’ECM – d’un accroissement des frais de développement capitalisés à la suite de l’acquisition d’ECM et du fait que la Société a commencé à commercialiser des produits issus de ses travaux de recherche et développement – ainsi que des intérêts sur le financement par débentures convertibles garanties complété en mai 2005. Par ailleurs, Noveko a comptabilisé une dépense d’impôts de 272 909 $ par rapport à un recouvrement d’impôts de 169 419 $ pour les neuf premiers mois de l’exercice 2005, cette variation étant attribuable aux résultats d’ECM.

La perte nette s’est établie à 1,2 million $, par rapport à 1,1 million $ l’année précédente. La perte par action catégorie A (de base et diluée) s’est chiffrée à 0,044 $ sur un nombre moyen pondéré de 28 021 382 actions en circulation, comparativement à une perte par action de 0,042 $ sur 25 185 346 actions l’année précédente. L’augmentation du nombre moyen pondéré d’actions reflète principalement les transactions effectuées en marge de l’acquisition d’ECM, soit l’émission aux actionnaires d’ECM de 2,5 millions d’actions catégorie A et le placement privé de 3 350 000 unités.

Faits saillants du troisième trimestre et ultérieur au 31 mars 2006
Modification des statuts et de la dénomination sociale de la Société – Le 12 décembre 2005, lors de l’assemblée générale annuelle et spéciale des actionnaires, les actionnaires de Noveko ont approuvé la résolution proposée par la Société pour changer sa dénomination sociale pour celle de Noveko International inc. Le 1er janvier 2006, Noveko a obtenu d’Industrie Canada un certificat de modification de ses statuts et sa dénomination sociale a été effectivement changée pour Noveko International inc. Clôture de l’acquisition de Lapjack – Le 28 avril 2006, Noveko a annoncé la clôture de l’acquisition de Lapjack (Canada) Ltée (« Lapjack ») et de sa filiale Bolduc Leroux inc. (« BLI »). À la suite de l’acquisition, M. Alain Bolduc a été nommé administrateur et vice-président, développement des affaires de Noveko.

Profil de Noveko International
Noveko International est une société de portefeuille dont les filiales à part entière sont Noveko inc., ECM et Lapjack et sa filiale BLI. Noveko inc. et ECM sont spécialisées dans le développement et la commercialisation d’échographes à ultrasons portatifs en temps réel, pour la médecine animale et les éleveurs, ainsi que pour la médecine humaine. Ces échographes servent à améliorer le rendement des éleveurs en facilitant le diagnostic des pathologies animales, le suivi de la gestation et l’évaluation de la masse adipeuse (persillé) des animaux afin d’optimiser la qualité de la viande. Noveko a aussi développé une technologie d’échographie portative pour la médecine humaine servant aux examens cardio-vasculaires, gynécologiques, des organes abdominaux et de la prostate. Cette technologie présente un fort potentiel en regard de la médecine ambulatoire et des soins de santé dans les pays en développement. BLI est spécialisée dans la coupe, le pliage, le poinçonnage, le roulage, le soudage, l’assemblage et la distribution sur demande de produits d’acier selon les spécifications et dessins du client. De plus, BLI a développé et commercialise une gamme de tables d’aspiration des polluants à la source pour divers marchés industriels, commerciaux et pharmaceutiques, et elle a mis au point une technologie de filtration antibactérienne pour des masques et des systèmes de filtration de l’air.

Ayant débuté ses activités en septembre 2002, Noveko International est inscrite à la Bourse de croissance TSX depuis le 3 février 2004.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Échographes Noveko
http://www.noveko.com/

Commentaires