Noveko International Inc. annonce ses résultats du quatrième trimestre et de l’exercice financier 2009

Montréal (Québec), 25 septembre 2009 – Noveko International inc. (« la Société ») annonce les résultats de son quatrième trimestre et de l’exercice terminé le 30 juin 2009.

« Malgré une hausse des revenus des activités poursuivies de 63,7 % sur l’exercice précédent, nos résultats nets peuvent paraître mitigés. Par contre, ils reflètent les efforts que nous avons déployés au niveau du développement de nos produits, de nos réseaux de distribution et de l’infrastructure de notre groupe par la réalisation d’acquisitions stratégiques et le renforcement de notre personnel clé, des éléments qui sont essentiels à notre croissance à long terme. Ces développements ont bien sûr impliqué des investissements importants en termes de temps et de ressources financières et humaines dont les impacts se sont faits davantage ressentir alors que les ventes de nos produits antimicrobiens n’en sont encore qu’à leurs débuts. Il importe aussi de noter que même si certains éléments ont affecté nos résultats, tels la charge de rémunération à base d’actions et la perte de valeur de l’écart d’acquisition relié entre autres aux récentes conditions du marché dans lesquelles évolue une de nos filiales, ils n’ont eu aucun impact sur nos liquidités », a déclaré M. André Leroux, président du conseil et chef de la direction de la Société.

Faits saillants financiers pour les activités poursuivies (résultats d’exploitation de BLI traités à titre d’activités abandonnées)

Pour l’exercice financier et le quatrième trimestre, et en comparaison des périodes correspondantes de l’exercice précédent :

  • Revenus consolidés des activités poursuivies respectivement en haussede 63,7 % pour s’établir à 12,2 millions $, et en hausse de 44,7 %,pour s’établir à 3,4 millions $
  • Perte avant amortissements, frais financiers, impôts sur les bénéfices,autres éléments et activités abandonnées – incluant la rémunération àbase d’actions – respectivement en hausse de 7,6 millions $ et enbaisse de 1,6 million $
  • Perte tirée des activités poursuivies respectivement en hausse de 14,8millions $ et de 3,4 millions $

« La menace de pandémie nous a fourni une opportunité d’accélérer notre croissance, ce qui nous offre des perspectives très prometteuses dont nous bénéficierons tout au long de l’exercice en cours ainsi qu’à plus long terme. L’augmentation prévue de nos ventes se reflétera dans l’amélioration de notre performance financière », a poursuivi M. Leroux. « L’année a aussi été marquée par de nouvelles ententes et de nouvelles opportunités de collaboration qui portent déjà fruits, tel que démontré par notre important carnet de commandes pour nos masques et respirateurs antimicrobiens Noveko(MC) et nos désinfectants pour les mains AZURO(MC), témoignant aussi de l’intérêt accru pour notre expertise et notre savoir-faire. Nous avons aussi réussi à mobiliser nos fournisseurs qui ont augmenté leur capacité de production afin de satisfaire à la demande grandissante et ainsi nous permettre de mieux servir nos clients. »

« L’intégration des entités acquises au sein de notre groupe, et surtout la mise en commun de nos technologies, nous ont également permis de réaliser des percées importantes dans le domaine de la filtration de l’air, notamment dans le marché agricole, bien que le déploiement de la commercialisation de nos filtres antimicrobiens Noveko ait été moins rapide que prévu en raison des conditions difficiles que traverse actuellement l’industrie porcine. Par contre, nous sommes confiants d’être positionnés favorablement pour bénéficier d’une reprise éventuelle. Nous croyons de plus que l’exercice en cours sera prometteur quant aux nouvelles applications de nos filtres à air dans les domaines de l’aéronautique, du transport ferroviaire et du bâtiment. »

« En bref, nous avons les actifs, les capacités organisationnelles et les ressources humaines pour poursuivre le développement de nos principaux axes de croissance, soit nos masques et respirateurs antimicrobiens, nos produits de filtration de l’air, nos produits désinfectants et nos équipements médicaux », a conclu M. Leroux.

Commentaires