Outaouais : appels de propositions pour l’octroi de permis pour la récolte de biomasse forestière

Gatineau (Québec), 5 mars 2009 – Le ministère des Ressources naturelles et de la Faune procède actuellement à des appels de propositions pour attribuer la biomasse forestière disponible dans les forêts du domaine de l’Etat de la région de l’Outaouais. Le processus d’appel de propositions permettra la réalisation de projets ayant un effet positif sur l’activité économique et la création d’emplois en région.

La biomasse forestière visée par ce programme inclut les partiesd’arbres, soit les cimes, les branches et les feuillages qui ne sont pasutilisés, ou encore les arbres et les parties d’arbres qui ne sont pasattribués et qui sont considérés dans le calcul de la possibilité forestière.À l’heure actuelle, des quantités importantes de biomasse forestière, qui sontdisponibles dans les forêts publiques québécoises, pourraient être récoltéeset transformées. La récolte et la transformation de cette biomasse forestièrepermettent donc d’entrevoir des débouchés fort intéressants pour la matièreligneuse laissée sur les parterres de coupe.

Le Ministère demeure très sensible aux impacts potentiels à long termedécoulant de la récolte de la biomasse sur le sol et les écosystèmes. Enconséquence, au cours de cette période d’attribution de cinq ans, il met enplace des mesures concrètes et rigoureuses de suivi qui permettront depréciser le type de récolte le plus approprié, d’évaluer les effets potentielsà long terme et de limiter la récolte lorsque nécessaire sur certainsterritoires. Dans toutes les régions, entre 30 % et 50 % de la biomasseforestière restera au sol en raison des limitations opérationnelles propresaux activités de récolte.

La transformation de la biomasse forestière s’inscrit dans la Stratégieénergétique du Québec et dans le Plan d’action contre les changementsclimatiques. Elle permettra au Québec de réduire sa dépendance envers lesmatières fossiles, par exemple, par la production d’une énergie verte, tout encréant de l’emploi. De plus, elle facilitera la réalisation des stratégiesd’aménagement forestier et favorisera la réhabilitation des forêts defeuillus. En ce sens, la récolte de la biomasse forestière est une façond’intégrer réellement et concrètement les aspects économiques, sociaux etenvironnementaux du développement durable.

Les documents liés aux appels de propositions régionaux, tels les guidesd’information ainsi que les formulaires nécessaires aux candidatures, sontaccessibles dans le site Internet du Ministère à l’adressewww.mrnf.gouv.qc.ca/forets/entreprises/entreprises-transformation-biomasse.jsp.

De plus, une rencontre d’information à l’intention des promoteurs auralieu à Gatineau, le mercredi 18 mars 2009. Toute personne qui souhaiteparticiper à cette rencontre doit confirmer sa présence en composant le 819246-4827, poste 247.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère des Ressources Naturelles du Québec
http://www.mrn.gouv.qc.ca/

Commentaires