Plusieurs nations carribéennes prennent des mesures de prévention contre la fièvre aphteuse

Georgetown (Guyane), 16 mars 2001 – Plusieurs nations carribéennes ont décidé jeudi de prendre des mesures de prévention contre la fièvre aphteuse, au regard du développement de la maladie en Grande-Bretagne, en France et en Argentine.

Le Premier ministre d’Antigua-et-Barbuda, Lester Bird, a interdit temporairement les importations d’animaux, de véhicules et de pneus en provenance d’Europe.

La République dominicaine a demandé aux compagnies aériennes la desservant de ne pas servir de porc, d’agneau ou de boeuf sur leurs vols en provenance d’Europe. Selon le ministre dominicain de l’Agriculture, Eligio Jaquez, les passagers ayant ingéré de la viande contaminée pourraient répandre la maladie dans le pays. « C’est notre droit, et personne n’est en droit de nous poser des questions », a-t-il déclaré jeudi. Le ministre a précisé que la République dominicaine avait aussi décidé d’interdire l’importation de tous les produits européens à base de viande.

Les Barbades et Trinidad et Tobago ont déjà décidé l’interdiction des importations de viande britannique et ont mis en place des bains désinfectants dans leurs aéroports dans lesquels les passagers européens doivent plonger leurs chaussures. Les Iles Vierges et Caïman, des territoires britanniques, ont elles-aussi cessé l’importation de viande préparée en Grande-Bretagne.

Source : AP

Commentaires