Première « Politique québécoise des pêches et de l’aquaculture »

Gaspé (Québec), 31 octobre 2000 – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, monsieur Rémy Trudel, a procédé, en Gaspésie, au dévoilement de la première Politique québécoise des pêches et de l’aquaculture. Afin de stimuler l’innovation et le développement économique, la Politique s’appuie sur trois grandes orientations : accroître la biomasse aquatique disponible, améliorer la compétitivité des entreprises et contribuer à créer un environnement favorable au développement du secteur.

Le lancement de la Politique québécoise des pêches et de l’aquaculture arrive à point nommé, puisque les performances de ce secteur, selon les données préliminaires disponibles pour l’année 2000, s’avèrent excellentes. Avec une valeur des débarquements estimée à 178 M$, la saison 2000 présente, avec celle de 1995, le meilleur résultat des saisons de pêche de la dernière décennie. La Politique vise, entre autres, un accroissement des retombées économiques régionales et du nombre d’emplois liés à ces débarquements.

Convaincu que les pêches et l’aquaculture constituent un secteur économique d’avenir, le ministre Rémy Trudel entend, avec cette nouvelle Politique gouvernementale, accroître l’activité économique générée par l’industrie, en créant un environnement plus favorable à la réalisation de projets de développement. « Afin de matérialiser tout son potentiel, l’industrie des pêches et de l’aquaculture doit maintenant relever le défi de l’innovation dans tous les domaines : la capture, l’aquaculture, la transformation et la commercialisation », a déclaré monsieur Trudel.

Le dépôt de la Politique québécoise des pêches et de l’aquaculture et du plan d’action pour sa mise en œuvre est un pas de plus pour appuyer le développement. Le ministre Trudel est convaincu que toutes les entreprises sauront en tirer profit, pour le bénéfice des régions du Québec, principalement les régions maritimes.

On peut consulter le site de la Politique québécoise des pêches et de l’aquaculture à l’adresse suivante : http://www.agr.gouv.qc.ca/pac/cap/index.html

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)

http://www.agr.gouv.qc.ca/

Commentaires