Programme d’aide financière concernant le confinement des oiseaux : réaction de la Fédération d’agriculture biologique

Longueuil (Québec), 5 mai 2006 – La Fédération d’agriculture biologique du Québec constate que le règlement sur le confinement obligatoire des oiseaux domestiques pour prévenir la grippe aviaire émis en novembre 2005 par le Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, a touché de nombreux éleveurs biologiques.

Les producteurs biologiques n’ont pas perdu leur certification puisque leConseil des appellations agroalimentaires du Québec a émis une directive auxorganismes de certification visant à autoriser le confinement temporaire desoiseaux pour protéger la santé et le bien-être des animaux. Toutefois, pourrépondre au règlement les producteurs biologiques qui n’avaient pas destructures pour confiner leurs oiseaux ont dû réduire leur élevage ou investirdans des infrastructures appropriées, ce qui a occasionné chez ces producteursdes pertes de revenus appréciables. C’est pourquoi, le 24 février dernier, enassemblée générale annuelle, les producteurs biologiques ont adopté unerésolution demandant au MAPAQ d’accompagner et de dédommager rapidement tousles éleveurs d’oiseaux touchés par le règlement qu’importe leur taille.

La Fédération attendait avec impatience le contenu du programme visant àdédommager les producteurs pour prévenir l’influenza aviaire. La FABQs’attendait toutefois à un programme plus généreux de la part du MAPAQ que cequ’il nous a été présenté. « Nous constatons malheureusement que se sont encoreune fois les producteurs qui devront supporter plus de 60% des coûts engendréspar ce règlement. En plus les entreprises qui devront réaliser cesinvestissements sont souvent de petites tailles et n’ont probablement pas lacapacité financière d’investir les montants requis. » : De dire M. GérardBouchard, président de la FABQ.

Il reste maintenant à voir comment le programme proposé pourras’appliquer chez les éleveurs. La FABQ espère que tous les producteursbiologiques touchés pourront aller chercher le maximum de support financierpour les aider à continuer leur production en participant au projet pilotevisant à vérifier l’efficacité de différentes techniques, afin de poursuivrela production d’oiseaux sur pâturage tout en respectant les exigences durèglement sur le confinement des oiseaux. Cette technique est utilisée parplusieurs producteurs biologiques.

La Fédération d’agriculture biologique du Québec, fondée en 1989, est unregroupement de 200 producteurs biologiques. Elle vise à faire reconnaîtrel’agriculture biologique auprès des gouvernements, des producteurs agricolesconventionnels, des consommateurs et des intervenants en lien, de près ou deloin, avec ce secteur. La FABQ est affiliée à l’Union des producteursagricoles.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Fédération d’agriculture biologique du Québec (FABQ)
http://www.fabqbio.ca

Commentaires