Programme de cueillette de pesticides périmés en Colombie-Britannique

Abbotsford (Colombie-Britannique), le 17 février 2000 – Une importante initiative de cueillette de pesticides périmés et indésirables dans les exploitations agricoles de la Colombie-Britannique a été lancée aujourd’hui à l’occasion du Salon de l’agriculture du Pacifique d’Abbotsford.







Au cours des deux prochaines années, le British Columbia Pesticide Return Program permettra aux producteurs de quatre régions de la province de se défaire sans frais de leurs pesticides périmés et indésirables.


En effet, au cours des deux prochaines années, le British Columbia Pesticide Return Program permettra aux producteurs de quatre régions de la province de se défaire sans frais de leurs pesticides périmés et indésirables.

Les premières cueillettes auront lieu les 22, 23 et 24 février à Abbotsford et à Delta, dans la vallée du Fraser, et seront suivies d’autres cueillettes dans les régions de l’Okanagan et de la rivière de la Paix ainsi que sur l’île de Vancouver.

Une subvention de 240 000 dollars a été consentie au BC Agriculture Council selon la répartition suivante : 110 000 dollars de la BC Investment Agriculture Foundation, par le biais d’Agriculture et Agroalimentaire Canada, 110 000 dollars de l’Institut canadien pour la protection des cultures, et 20 000 dollars d’Environnement Canada.

« Nous sommes très heureux d’appuyer cette importante initiative qui encourage les pratiques de saine gestion des terres agricoles de la Colombie-Britannique », a déclaré le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief

« En unissant leurs efforts, le gouvernement et l’industrie peuvent assurer l’écosalubrité et la durabilité de l’exploitation agricole dans le bassin de Georgia, a ajouté le ministre fédéral de l’Environnement, M. David Anderson. Cet exemple de partenariat montre bien qu’il est possible de trouver des solutions qui répondent à la fois aux intérêts de l’environnement et de la collectivité rurale. »

Le vice-président de l’Institut canadien pour la protection des cultures, M. Cam Davreux, a affirmé que l’Institut était fier de contribuer au lancement de ce programme parce qu’il assure la promotion de la responsabilité et de la sensibilisation environnementales tout en abordant l’écosalubrité et l’écosécurité des exploitations agricoles de la Colombie-Britannique.

« Ce programme a déjà été mis en place avec succès dans d’autres régions du Canada, et nous sommes heureux que la Fondation et Environnement Canada participent comme nous à son financement », a-t-il indiqué.

« La BC Investment Agriculture Foundation a fourni des fonds au programme parce que nous estimons qu’il profitera grandement à l’écosalubrité des régions visées. C’est donc avec plaisir que nous avons accepté de participer à ce projet, au même titre que l’Institut canadien pour la protection des cultures et Environnement Canada », de mentionner le président de la Fondation, M. Gary Kenwood.

En recevant la subvention, le président du BC Agriculture Council, M. Bruce Bakker, a déclaré : « Au nom des producteurs de la Colombie-Britannique, je suis heureux que nous ayons mis en oeuvre ce programme, et j’invite tous les producteurs à saisir l’occasion qui leur est offerte de se débarrasser de leurs pesticides afin d’améliorer l’écosalubrité et l’écosécurité de nos exploitations agricoles. »

L’aide financière accordée par la BC Investment Agriculture Foundation provient du Fonds canadien d’adaptation et de développement rural (FCADR), initiative d’Agriculture et Agroalimentaire Canada. Depuis sa création en 1995, le FCADR s’est avéré un important élément de l’engagement du gouvernement du Canada envers l’industrie agricole et agroalimentaire.

L’aide financière consentie par Environnement Canada provient de l’Initiative de l’écosystème du bassin de Georgia (GBEI). Il s’agit d’un partenariat visant à offrir des outils, un appui ainsi qu’un vaste cadre d’action afin d’assurer la durabilité dans le bassin de Georgia. Pour obtenir plus de détails à ce sujet, veuillez visiter le site Web à : GeorgiaBasin.

Le programme a également reçu une aide considérable des ministères provinciaux de l’Agriculture et de l’Environnement, notamment au chapitre de l’organisation, de la promotion et du soutien logistique du programme.

« La gestion environnementale, c’est l’affaire de tous, à commencer par les industries traditionnelles, comme l’agriculture, en passant par les personnes qui vivent et travaillent en région urbaine, a déclaré la ministre de l’Environnement, des Terres et des Parcs, Joan Sawicki. Ensemble, par le truchement d’initiatives comme celle que nous lançons aujourd’hui, nous pouvons préparer un avenir durable pour nous-mêmes et nos petits-enfants. J’encourage la communauté agricole à se prévaloir de ce programme de cueillette. »

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Environnement Canada

http://www.ec.gc.ca/

Institut pour la protection des cultures (Crop Protection Institute)

http://www.cropro.org

Commentaires