Projets pilotes dans les provinces de l’Atlantique

Gander (Terre-Neuve), 26 octobre 2001 – Un total de 21 projets qui auront un impact dans les collectivités rurales des provinces de l’Atlantique ont été dévoilés par le secrétaire d’État au Développement rural et à l’Initiative fédérale de développement économique dans le Nord de l’Ontario, l’honorable Andy Mitchell.

« Les projets pilotes que nous annonçons aujourd’hui donneront aux résidants des collectivités rurales et éloignées l’occasion de trouver leurs propres solutions aux défis qui se présentent à eux chaque jour, a déclaré M. Mitchell. Nous avons écouté ce que les résidants ont à dire à propos de ces enjeux auxquels ils doivent faire face, et nous leur apportons les outils dont ils ont besoin pour améliorer la qualité de vie dans les régions rurales du Canada Atlantique. »

Près de 620 000 dollars seront affectés à 21 projets qui portent sur une foule de sujets allant de la mise sur pied de programmes pour les aînés, au soutien des jeunes et à la prestation de conseils sur un certain nombre de questions liées à la santé et à la vie, jusqu’à la nomination d’un conseiller en matière de ressources familiales afin d’accroître les aptitudes aux études et en milieu de travail d’employés éventuels.

Le vice-premier ministre de Terre-Neuve et du Labrador, l’honorable Beaton Tulk accompagnait M. Mitchell lors de l’annonce. Terre-Neuve représente un partenaire déterminant dans cinq des sept projets de la province. « Nos gouvernements respectifs partagent des objectifs similaires, soient ceux de développer les capacités des communautés, de créer des possibilités économiques pour celles-ci et, enfin, d’accroître la diversification des communautés rurales, a souligné M. Tulk. Je suis heureux de participer à l’annonce de ces projets qui généreront des retombées significatives pour la population de Terre-Neuve et du Labrador.»

Des annonces semblables, faites dans l’ensemble du Canada, insistent sur des projets portant sur des questions rurales. Toutes ces initiatives sont financées par l’Initiative des projets pilotes du Partenariat rural canadien.

Tous les projets sont financés par le truchement de l’Initiative des projets pilotes du Partenariat rural Canadien. Ceux-ci visent à répondre aux 11 priorités soulevées par les Canadiens vivant en milieu rural et éloigné durant les divers ateliers qui ont mené à l’Atelier rural national, tenu à Belleville (Ontario) en 1998. Parmi ces priorités, mentionnons l’amélioration de l’accès des Canadiens vivant en milieu rural aux programmes et services du gouvernement fédéral, l’amélioration de l’accès aux ressources financières pour les entreprises en milieu rural, l’augmentation des débouchés pour favoriser le développement rural et, finalement, l’établissement de liens entre les citoyens des régions rurales et l’économie axée sur la connaissance, en leur fournissant les outils dont ils ont besoin pour assurer une utilisation optimale des nouvelles technologies.

Le Partenariat rural canadien, programme d’une durée de quatre ans et doté d’un budget de 20 millions de dollars, a été annoncé lors du dépôt du Budget fédéral de 1998 et fait partie du cadre de la stratégie de développement rural du gouvernement. Avec la présente annonce, le financement d’un total de 321 projets pilotes aura été approuvé de concert avec d’autres ministères, organismes et échelons gouvernementaux. D’une façon générale, l’Initiative finance un tiers du coût du projet, habituellement jusqu’à concurrence de 50 000 dollars, à condition que celui-ci réponde à au moins l’une des 11 priorités. Les résultats sont ensuite partagés avec d’autres collectivités du pays.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires