Quand débuter l’andainage du canola?

Selon des études, le meilleur moment pour andainer le canola est lorsqu’environ 60 % des graines des gousses de la tige principale ont changé de couleur.

Pour n’importe quelle variété de canola, attendre ce stade pour commencer l’andainage permet habituellement d’obtenir un meilleur rendement et une meilleure qualité avec des graines plus grosses, des graines vertes moins nombreuses et une teneur en huile plus élevée, tout en évitant des pertes économiques par égrenage avant ou au cours de l’andainage.

Selon le Conseil canadien du canola, cela permet aux producteurs qui cultivent le canola sur de grandes superficies de commencer l’andainage de leurs premiers champs lorsque 20 % à 30 % des graines ont changé de couleur et de terminer la récolte avec des champs qui atteignent un état de maturité optimal.

La couleur des graines est un meilleur indicateur de l’état de maturité que la couleur des gousses ou de l’extérieur du plant. L’aspect des plants et la couleur des gousses varient en fonction des variétés et des conditions de croissance. Certaines variétés peuvent sembler mûres à l’extérieur avant que les graines ne soient arrivées à maturité. Un temps chaud ou sec pendant le mûrissement peut accentuer cette tendance.

Degré de maturité inégal

Des différences au niveau de la levée des plants, de la topographie, du type de sol et des niveaux d’humidité peuvent générer de grosses différences de maturité entre les plants d’un même champ. Retardez l’andainage des zones ou des plants les moins matures jusqu’à ce que les gousses du bas commencent à changer de couleur (et que les graines au niveau des gousses les moins avancées en maturité soient vertes et fermes) pourvu que les cultures ne risquent pas d’être endommagées par le gel ou qu’il n’y ait pas de risque d’égrenage important des plants les plus mûrs.

Évitez les graines vertes
Des températures extrêmes (chaleur, sécheresse ou gel) à l’automne peuvent entraîner une dessiccation rapide des cellules végétales désactivant ainsi les enzymes qui évacuent la chlorophylle des graines.

Par temps chaud (30 °C ou plus) et sec, il faut éviter d’andainer. Mieux vaut andainer au petit matin ou en soirée quand les températures sont plus fraîches ce qui permet à l’andain de sécher moins rapidement tout en diminuant le risque d’obtenir un produit de moindre qualité avec des graines vertes. Si à la fin août ou au début septembre les conditions sont fraîches et qu’on annonce du gel, andainez dès que 10 % des graines ont changé de couleur afin de minimiser les graines vertes. Comme les graines qui sèchent dans l’andain peuvent être protégées des dégâts du gel, il est important de prévoir suffisamment de temps entre l’andainage et le gel pour que les graines soient le mieux protégées.

Téléchargez le Guide pour l’andainage du canola (document PDF en français)

Consultez le site web du Conseil canadien du canola (anglais et espagnol seulement)

Commentaires