Quatre nouvelles entreprises agricoles certifiées ISO 14001

Longueuil (Québec), 19 octobre 2004 – Le projet pilote AGRISO, qui vise à élaborer une certification agroenvironnementale adaptée et accessible pour l’ensemble des fermes du Québec, progresse à grands pas. En effet, 4 nouvelles entreprises ont récemment obtenu leur accréditation ISO 14001. Il s’agit de Rose Drummond inc., de Drummondville, Miellerie Lambert, de Wotton, Verger-de-Tilly inc. de Saint-Antoine-de-Tilly et Ferme Jocelyn Michon inc., de La Présentation.

La ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ), Madame Françoise Gauthier, a d’ailleurs tenu à féliciter les entreprises agricoles qui ont reçu cette distinction : « Nous sommes fiers de voir des exploitations agricoles québécoises reconnues sur le plan international pour leur gestion environnementale et nous encourageons d’autres entreprises à suivre ces exemples », de déclarer la ministre.

De son côté, le premier vice-président général de l’Union des producteurs agricoles (UPA) et aussi responsable des dossiers agroenvironnementaux au sein de la Confédération, M. Christian Lacasse, s’est dit très encouragé par la participation des agricultrices et des agriculteurs. « Au total, 12 fermes sont maintenant accréditées ISO 14001. De très bonnes nouvelles, d’autant plus que la certification est une priorité de la Stratégie agroenvironnementale de l’UPA », d’énoncer M. Lacasse.

Lancé en 2002, le projet AGRISO est issu d’un consensus entre divers milieux, agricole, municipal et environnemental. Le but de l’exercice est de faire l’essai d’un Système de gestion environnementale (SGE) auprès de 76 fermes du Québec et de concevoir des outils qui faciliteront la certification des entreprises agricoles. Le modèle du SGE AGRISO innove en proposant une approche à trois niveaux successifs de certification. Le premier niveau vise la conformité aux lois et aux règlements environnementaux. Le second ajoute la notion de prévention de la pollution. « Le troisième niveau permet à l’entreprise de rendre son SGE conforme à la norme internationale ISO 14001 », d’expliquer M. Lacasse.

La démarche à trois niveaux et l’implication volontaire des producteurs méritent d’être soulignées dans le cadre du projet. Les agriculteurs pourront ainsi cheminer à leur rythme, en fonction de leur réalité et selon leurs besoins. De plus, cette gestion comporte plusieurs avantages, notamment l’amélioration de la performance environnementale des fermes, la diminution des risques d’incidents qui y sont associés et, dans certains cas, une meilleure rentabilité par une réduction des coûts d’exploitation.

Les promoteurs et les partenaires de cette initiative sont nombreux. Outre l’UPA, nommons le MAPAQ, le ministère de l’Environnement du Québec, le ministère du Développement économique et régional et de la Recherche, le Conseil régional de l’environnement de l’Estrie, les Conférences régionales des élus de la Montérégie, du Centre-du-Québec, de l’Estrie et de Chaudière-Appalaches.

La prochaine et dernière étape du projet pilote AGRISO consistera à valider les outils d’implantation du Système de gestion environnementale sur 50 nouvelles fermes. Les normes ainsi que les protocoles de certification, par niveau, seront vérifiés par le Bureau de normalisation du Québec, un organisme normatif indépendant et reconnu par le Conseil canadien des normes.

« Les fermes inscrites au projet sont très diversifiées. À ce jour, des entreprises provenant de productions très variées ont été certifiées : les petits fruits, le lait, le porc, le veau lourd, les bovins de boucherie, les fines herbes, les sapins de Noël, les roses, les grandes cultures, le miel et les pommes. Cette situation est idéale pour éprouver ce projet pilote et en tirer les meilleures conclusions en vue d’une éventuelle implantation à grande échelle », d’affirmer le premier vice-président de l’UPA.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.agr.gouv.qc.ca/

Union des producteurs agricoles (UPA)
http://www.upa.qc.ca/

Commentaires