Rapport gouvernemental sur la faiblesse des revenus agricoles

Ottawa (Ontario), 14 juillet 2005 – La Fédération canadienne de l’agriculture (FCA) accueille avec satisfaction un rapport gouvernemental qui aborde la question de la faiblesse des revenus agricoles. Le rapport, intitulé Un pouvoir de marché accru pour les producteurs agricoles canadiens, a été rédigé par Wayne Easter, député et secrétaire parlementaire du ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, à l’issue de consultations pancanadiennes. Selon la FCA, ce rapport décrit avec précision bon nombre des aspects de la difficile situation vécue par les agriculteurs canadiens et propose d’excellentes solutions pouvant contribuer à y remédier.

« M. Easter a de toute évidence écouté les producteurs et il comprend les enjeux – le principal étant que les agriculteurs veulent tirer leurs revenus du marché, a déclaré le président de la FCA, Bob Friesen. Ce rapport donne aux gouvernements et à l’industrie des pistes de solutions pour relever l’un des plus grands défis auxquels l’agriculture canadienne est confrontée aujourd’hui : la faiblesse chronique des revenus agricoles. »

Détail encourageant pour la FCA, le rapport signale que l’industrie agricole canadienne devance presque tous les autres secteurs sur le plan de la croissance de la productivité annuelle. Il reconnaît que les producteurs ont perdu beaucoup de leur emprise sur le marché et sont incapables de conserver les gains qu’ils ont faits sur les marchés grâce à leur dur labeur et leurs gains en efficience. Comme le laisse entendre le titre du rapport, il faut rétablir le pouvoir des agriculteurs pour leur redonner la possibilité de négocier à armes égales sur le marché.

La FCA estime que le rapport contient une foule de bonnes recommandations pouvant aider les agriculteurs canadiens à atteindre un niveau de revenu viable. La FCA approuve et appuie quatre des grandes recommandations faites dans le rapport, et estime que celles-ci devraient être les principes directeurs de toute future stratégie sur le revenu agricole. Voici ces recommandations :

Les coopératives et d’autres actions collectives des agriculteurs constituent d’excellents outils d’égalisation du marché. Il faut simplifier la réglementation gouvernementale pour réaliser des économies et réduire les coûts assumés par les producteurs. Les agriculteurs ne doivent pas avoir à assumer seuls les coûts associés à la protection de l’environnement, à la salubrité des aliments ou à d’autres initiatives comparables qui servent l’intérêt public.

Le gouvernement fédéral doit exercer un leadership ferme dans le dossier du commerce international.

« Ce rapport prépare le terrain à une agriculture viable au Canada. J’encourage vivement nos gouvernements fédéral et provinciaux à le lire attentivement et à faire de la mise en oeuvre de ses recommandations l’une de leurs grandes priorités, a conclu M. Friesen. Au nom de tous les agriculteurs canadiens, je tiens à remercier M. Easter pour son travail colossal. Je me réjouis à la perspective de poursuivre la démarche amorcée en novembre dernier lors du colloque national de la FCA sur le revenu agricole. De concert avec M. Easter, le ministre Mitchell et tous les intervenants de l’industrie agricole, nous donnerons vie à ces idées qui ont été couchées sur papier. »

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Fédération Canadienne de l’agriculture
http://www.cfa-fca.ca/

Commentaires