Recettes monétaires agricoles au premier trimestre de 2009

Ottawa (Ontario), 27 mai 2009 – Les recettes monétaires du marché des agriculteurs canadiens provenant de la vente de cultures et de bétail au premier trimestre de 2009 se sont élevées à 11,0 milliards de dollars, en hausse de 7,5 % par rapport au premier trimestre de 2008.

Les recettes des producteurs de cultures ont augmenté de 7,8 %, les recettes de pommes de terre, de soya et de canola ayant connu une forte progression. En raison d’une récolte automnale moins abondante en Amérique du Nord, les prix des pommes de terre ont augmenté de 52,5 % au premier trimestre de 2009 par rapport au même trimestre l’année précédente. Les ventes de soya et de canola se sont accrues respectivement de 26,1 % et de 25,6 %.

Les recettes du bétail ont affiché une croissance de 7,1 %. La diminution des prix des céréales fourragères et la dépréciation du dollar canadien par rapport au dollar américain ont contribué à la hausse des prix des bovins et des porcs. Les recettes monétaires agricoles tirées des ventes de porcs ont progressé de 27,2 % par rapport au premier trimestre de 2008, alors que les prix des porcs fléchissaient pour se fixer à leur creux le plus récent.

Le secteur à offre réglementée a connu une hausse de 2,4 % de ses recettes monétaires agricoles, les prix des produits laitiers, de la volaille et des oeufs ayant augmenté. Les produits assujettis à la gestion de l’offre représentaient 43 % des recettes totales du bétail.

Les paiements de programme se sont élevés à 870 millions de dollars au premier trimestre de 2009, en baisse de 32,6 %. Ce recul résulte en partie du rendement favorable du secteur des cultures et de l’élimination progressive du Programme canadien de stabilisation du revenu agricole.

Les recettes monétaires agricoles totales, y compris les recettes des cultures et du bétail ainsi que les paiements de programme, se sont chiffrées à 11,9 milliards de dollars au premier trimestre de 2009.

Les plus importantes hausses des recettes monétaires agricoles ont été enregistrées à l’Île-du-Prince-Édouard et au Nouveau-Brunswick, où les ventes de pommes de terre représentent une partie importante des recettes. L’Ontario (-1,1 %) et Terre-Neuve-et-Labrador (-0,5 %) ont été les seules provinces à afficher une diminution des recettes monétaires agricoles entre le premier trimestre de 2008 et le premier trimestre de 2009.

Les recettes monétaires agricoles mesurent le revenu brut des entreprises agricoles. Elles ne représentent pas les bénéfices nets des agriculteurs, car ces derniers doivent payer leurs dépenses, rembourser leurs prêts et couvrir l’amortissement. Des données provisoires sur le revenu agricole net pour 2009 paraîtront en mai 2010.

Pour obtenir des précisions sur le revenu agricole net réalisé en 2008, consultez le communiqué d’aujourd’hui intitulé « Revenu agricole ».

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Statistiques Canada
http://www.statcan.ca/francais/search/index_f.htm

Commentaires