Recours collectif de protection de l’environnement contre Smithfield Foods rejeté

Virginie (États-Unis), 2 juillet 2002 – Une juge de la Cour fédérale à
Tampa, en Floride, a rejeté un important recours collectif de protection de
l’environnement contre Smithfield Foods, Inc. (SFD à la Bourse de New York)
intenté par une coalition d’avocats de la partie demanderesse dirigée par
Robert F. Kennedy, Jr., et dans un geste rare, a stipulé que M. Kennedy et les
autres avocats devaient payer les frais et les honoraires d’avocat de

Smithfield.

Dans une succession de conférences de presse tenues en 2001, M. Kennedy a annoncé son intention d’utiliser cette poursuite entre autres comme moyen de « mettre fin aux activités agricoles de Smithfield ».

« Smithfield Foods a une grande confiance dans le système judiciaire
américain », a affirmé Richard J. M. Poulson, vice-président directeur et
conseiller supérieur au président du conseil de Smithfield Foods, après avoir
été informé du rejet. « Nous savions qu’il s’agissait d’une poursuite sans
fondement dès le départ et avions pleinement anticipé le résultat
d’aujourd’hui. »

En rejetant la poursuite, qui réclamait des dommages-intérêts s’élevant à
des centaines de milliers de dollars, la juge de district Elizabeth A.
Kovachevich a, de façon assez inusitée, ordonné que les avocats de la partie

demanderesse paient les frais et les honoraires d’avocat. « (A)ucun avocat
raisonnable… ne pourrait raisonnablement croire que (la poursuite) avait des
chances raisonnables de réussir », a souligné la juge Kovachevich dans une
opinion émise le 24 juin 2002. « La plainte des plaignants était absolument
sans fondement ». La juge a ordonné aux parties d’imposer une sanction
appropriée.

Smithfield Foods et ses avocats étudient les sanctions possibles. « Il
s’agit d’une cause où des avocats ont fait preuve d’un zèle intempestif en
intentant une poursuive sans fondement. Il est gratifiant de voir que la Cour
a reconnu ce fait et a ordonné des sanctions », a souligné M. Poulson.

Grâce à un chiffre d’affaires annuel de 8 milliards $, Smithfield Foods
est le plus grand transformateur et distributeur de porc frais et de viandes
préparées des Etats-Unis, ainsi que le plus grand éleveur de porcs. Pour
obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le site Internet de

la Société.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Smithfield Foods, Inc.

http://www.smithfieldfoods.com

Commentaires