Scandale à l’abattoir

Après PETA (People for ethical treatment of animals), voici COK (Compassion over killing). Le groupe de militants a marqué de nombreux points dans l’opinion publique en frappant un grand coup cette semaine. Il a réalisé une vidéo dans laquelle on peut voir des vaches incapables de se tenir debout et abattues cruellement dans un abattoir californien. Les employés s’acharnent sur les animaux pour les relever à coup de bâtons et de chocs électriques. La vidéo a été diffusée lundi soir le 20 août sur la chaîne américaine ABC.

L’abattoir en question, Central Valley Meat, qui fournit McDonald’s et le département américain de l’agriculture (USDA) pour le réseau scolaire, a immédiatement été fermé. Le USDA enquête puisque l’on craint la présence d’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), mieux connue sous le nom de maladie de la vache folle. Un bovin souffrant de cette maladie a en effet de la difficulté à marcher, trébuche alors que ses jambes fléchissent involontairement. Les vaches montrées dans la vidéo pourraient donc avoir souffert de la maladie.

C’est la seconde fois en moins d’un an que McDonald’s prend une décision de ce genre. En novembre 2011, la multinationale a mis fin à son contrat d’approvisionnement en œufs après la diffusion d’une vidéo du groupe de militants Mercy for animals.

Rappelons que l’état de la Californie est un terreau fertile pour les défenseurs des droits des animaux qui y ont gagné la bataille contre la production de foie gras, parce qu’ils jugeaient cruelles les conditions de gavage des oies. Pressé par l’opinion publique, le sénateur de cet état avait alors interdit le gavage sur tout le territoire.

 

à propos de l'auteur

Articles récents de Isabelle Bérubé

Commentaires