La Division agricole de La Coop fédérée se donne un nouveau nom

La Coop fédérée a annoncé que sa Division agricole agira désormais sous un nouveau nom, Sollio Agriculture. Le changement est motivé par la volonté de doter la division d’une « marque forte, afin de se démarquer dans un marché de plus en plus compétitif, caractérisé notamment par une vague de consolidations sans précédent dans le domaine agricole et agroalimentaire », a indiqué Ghislain Gervais, président de La Coop fédérée.

Le  vice-président exécutif de Sollio Agriculture, Sébastien Léveillé, a pour sa part évoqué les défis engendrés par les changements d’ordre économique, règlementaire, technologique, générationnel et climatique.

Articles connexes

Cette division affiche des ventes annuelles de 2,125 G$ et emploie près de 1100 employés répartis dans neuf provinces canadiennes. Elle compte sur un réseau de détaillants et 320 sites d’affaires. Elle est aussi active dans 29 pays avec des ventes de 170 M$, surtout dans le secteur des grains.

Les transactions au pays se sont multipliées dans les derniers mois par l’acquisition, entre autres, de Standard Nutrition Canada, une entreprise offrant des produits et services en nutrition animale située au Manitoba. Un partenariat d’affaires également avec Maizex, un leader canadien dans le secteur de la semence de maïs situé, en Ontario. Le secteur agricole de La Coop fédérée a aussi acquis des actifs de grains et d’intrants en productions végétales de Cargill, en Ontario.

Des projets de construction sont également en cours, dont celui d’un terminal d’exportation de céréales et de grains dans le port de Québec, un nouvel élévateur à grain à Truro, en Nouvelle-Écosse, et un terminal à Oshawa, en Ontario, pour l’exportation de grains.

La division rappelle aussi son modèle « basé sur la création de partenariats avec des détaillants locaux qui assurent une proximité avec les producteurs agricoles » et encourage « l’entrepreneurship agricole », tout en assurant « la croissance des écosystèmes économiques régionaux ».

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires