Le chiffre d’affaires de Sollio Groupe Coopératif dépasse les 7 milliards de dollars

Le chiffre d’affaires de Sollio Groupe Coopératif, anciennement La Coop fédérée, a atteint 7,282 G$ pour l’exercice financier terminé en octobre 2019, en hausse de 766 M$ par rapport à l’année précédente. Il s’agit d’un montant record affiché grâce aux acquisitions dans la dernière année, dont le groupe F. Ménard.

L’excédent net a reculé en raison d’un contexte particulièrement difficile provenant des tensions commerciales et géopolitiques qui ont marqué 2019, indique la coopérative. Il s’est situé à 48,6 M$ contre 135,4 M$ en 2018.  Un dividende de 2,4 M$ a été statué aux détenteurs des actions de la Filière porcine coopérative.

La division Sollio Agriculture a enregistré une hausse de 3M$ des excédents qui se sont situés à 36,4 M$, grâce aux acquisitions d’entreprises faites en 2018 et en 2019. Les coûts de chantier et de mise en fonction du nouveau terminal maritime à Québec, les frais d’intégrations, le lancement de la marque Sollio Agriculture et l’amortissement afférent aux projets informatiques ont cependant miné l’excédent, tout comme l’arrêt du projet d’usine d’urée.

Le groupe BMR a affiché une légère baisse de son bénéfice de 200 000$ à 16,7M$. Un contrôle accru sur les marges et de meilleures ententes ont aidé à améliorer les marges, mais d’autres dépenses, dont les coûts reliés au transport et à l’entreposage ont grugé les bénéfices.

La division viande de Sollio, Olymel, a pour sa part écopé de l’embargo chinois sur la viande de porc. L’impact a surtout été notable dans le secteur de la viande de porc fraîche. Le secteur volaille a également enregistré des résultats en diminution compte tenu des conditions de marché défavorables. Le bénéfice a fondu de plus de la moitié à 67,1 M$ par rapport à 167,9 M$ en 2018.

Sollio a révélé ses données financières pour 2019 dans le cadre de son assemblée générale. L’événement a été aussi l’occasion d’en connaître plus sur le changement d’identité de la coopérative. « Aujourd’hui, nous changeons d’identité pour mieux refléter notre contribution à la pérennité des familles agricoles et des régions en saisissant des occasions d’affaires dans l’ensemble de la chaîne de valeurs agricoles et agroalimentaires », a déclaré le président du conseil d’administration Ghislain Gervais.

La Coop fédérée troque en effet son nom pour celui de Sollio Groupe Coopératif. Ce choix provient des mots sol, soleil et solidarité. Le groupe souhaitait trouver un nom qui « évoque les notions de coopération et de collaboration, de courage, de bienveillance citoyenne et de prospérité durable ».

Par son engagement renouvelé envers la société, Sollio Groupe Coopératif veut affirmer que sa croissance est empreinte de solidarité et d’optimisme face à l’avenir, a déclaré M.Gervais qui a rappelé que Sollio est l’une des plus importantes entreprises agroalimentaires au Québec et l’unique coopérative d’approvisionnement agricole pancanadienne.

Il s’agit du quatrième changement de nom en 98 ans d’existence pour le groupe.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires