Transformation des produits marins en Gaspésie : investissement provincial

Québec (Québec), 12 juin 2009 – Au nom du ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, ministre responsable des régions de Chaudière-Appalaches et du Centre-du-Québec et député de Frontenac, M. Laurent Lessard, le député de Gaspé et adjoint parlementaire du ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. Georges Mamelonet, ainsi que la vice-première ministre, ministre des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire, ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine et députée de Bonaventure, Mme Nathalie Normandeau, annoncent un investissement totalisant 117 527 dollars au bénéfice de Poisson salé gaspésien ltée pour la réalisation de son projet relatif à la transformation du homard.

« Je félicite cette entreprise familiale qui a décidé il y a plusieurs années déjà de diversifier ses activités. Une fois de plus, cette initiative lui permet de se distinguer et de contribuer au développement économique de sa communauté en allongeant la période d’emploi saisonnier de ses travailleurs et en s’attaquant à de nouveaux marchés », a indiqué le député de Gaspé, M. Mamelonet.

Spécialisée dans la production de morue salée séchée, l’entreprise gaspésienne se consacre depuis 2003 à la fabrication de nouveaux produits afin d’assurer la rentabilité de ses activités. L’aide financière servira à couvrir une partie des coûts liés à la création de deux nouveaux produits, soit des queues de homard crues et congelées en portions individuelles et de la chair de homard cuite et émincée. Ainsi, l’entreprise créera 50 nouveaux emplois et consolidera les 50 emplois déjà existants.

« Cette entreprise gaspésienne, qui est établie à Grande-Rivière depuis maintenant 35 ans, a su au fil des ans tirer profit de situations économiques difficiles en faisant preuve d’ingéniosité et d’innovation. Le gouvernement du Québec est fier d’appuyer Poisson salé gaspésien ltée dans la réalisation de ce nouveau projet d’affaires », a conclu M. Mamelonet.

La Gaspésie compte une quarantaine d’usines de transformation de produits marins. Annuellement, ces entreprises engendrent des expéditions d’une valeur estimée à plus de 125 millions de dollars et procurent de l’emploi à plus ou moins 2 000 travailleurs d’usine. Environ 1 200 pêcheurs et aides-pêcheurs provisionnent les usines avec leurs débarquements, dont le volume atteint approximativement 35 000 tonnes.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Ministère des Affaires municipales et des Régions
http://www.mamr.gouv.qc.ca/

Commentaires