Tuberculose bovine: des milliers de vaches abattues aux États-Unis

Minneapolis (États-Unis), 8 décembre 2005 – Des milliers de vaches sont abattues dans l’Etat du Minnesota (nord), afin de mettre un frein à la première épidémie de tuberculose bovine depuis 34 ans.

Le Minnesota est le 4e Etat américain à être confronté à la tuberculose bovine (TB), avec le Michigan (nord), le Texas (sud) et le Nouveau Mexique (sud-ouest).

Le département américain de l’Agriculture a écarté tout risque sur la santé publique, soulignant que la maladie était limitée aux animaux et ne devrait pas affecter le commerce.

Le bétail américain est contrôlé sur la TB avant exportation et le Minnesota vend un nombre limité de bêtes à des pays comme la Chine et Cuba.

L’épidémie, qui touche près de 5 000 bêtes du Minnesota, abattues ou en instance de l’être, a démarré alors que les éleveurs américains se préparaient à la réouverture prochaine des frontières japonaises au boeuf américain, fermées, depuis deux ans, après la détection des premiers cas de vache folle aux Etats-Unis.

Des experts japonais en sécurité alimentaire ont approuvé jeudi la levée de l’embargo sur les importations de boeuf et Tokyo doit donner son feu vert final lundi.

Depuis la découverte en février d’un cas de tuberculose bovine sur une vache du comté de Roseau, près du Canada, les responsables du Minnesota ont rapidement mis en quarantaine 42 troupeaux, dont 10 le sont toujours.

Mercredi, 3.080 bêtes ont été abattues dans le comté de Roseau et 1 000 autres devaient l’être prochainement dans le comté de Beltrami.

« Je ne pense pas que la tuberculose va se propager aux Etats-Unis », a déclaré Kevin Elfering, directeur des services d’inspections sanitaires du département de l’Agriculture du Minnesota.

Source : AFP

Commentaires