Un plan vert agricole et une loi 23 modifiée sont au menu du gouvernement

Québec, le 6 décembre 2000 – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, monsieur Rémy Trudel, a déclaré devant les congressistes délégués de l’Union des producteurs agricoles (UPA), réunis à Québec, qu’il entend donner suite au rapport Brière sur le régime de protection des activités agricoles en zone agricole. Il entend aussi soutenir une accélération du virage agroenvironnemental dans les régions du Québec.

« Un plan vert agricole et une loi 23 modifiée sont au menu du gouvernement », a-t-il indiqué. Le ministre entend soumettre des correctifs à la loi 23 sur la priorité aux activités agricoles dans la zone verte québécoise en tenant compte du Projet d’entente entre la Fédération québécoise des municipalités (FQM), l’UPA et le rapport Brière.

« Les modifications à la loi 23 devront être accompagnées d’une accélération du Plan vert agricole », a aussi soutenu le ministre Trudel. Le ministre entend harmoniser ce virage vert de l’agriculture québécoise avec l’élimination de plusieurs irritants de la loi 23 pour l’expansion des entreprises et l’occupation harmonieuse du territoire agricole québécois. « La priorité aux activités agricoles dans la zone agricole québécoise demeure le choix du gouvernement du Québec », a fait savoir le ministre Trudel.

Le ministre Trudel a salué les efforts de l’UPA et de ses Fédérations en matière environnementale, notamment la mise sur pied de 72 clubs-conseils en agroenvironnement regroupant 3700 producteurs ainsi que le nombre record de structures d’entreposage conformes.

Le ministre Trudel a indiqué aux productrices et producteurs agricoles réunis en congrès général, à Québec, qu’il proposera des modifications à la Loi 23, avant la fin de décembre, et qu’il poursuivra de façon parallèle, avec les représentants de l’UPA, les efforts consacrés à l’accélération du virage agroenvironnemental.

« Les producteurs agricoles du Québec ont investi des millions de dollars, au cours des dernières années, pour prendre le virage agroenvironnemental et le gouvernement entend intensifier ses efforts pour les appuyer dans l’avenir », a-t-il conclu.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fédération Québécoise des Municipalités (FQM)

http://www.fedeqm.qc.ca/

Union des producteurs agricoles (UPA)

http://www.upa.qc.ca/

Commentaires