Une nouvelle ministre de l’Agriculture provenant du Québec

Un remaniement à Ottawa amène un nouveau visage à l'Agriculture.

Un changement de garde a eu lieu vendredi à plusieurs ministères fédéraux, dont celui de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire.

Pour la première fois, une femme est nommée à ce poste, soit Marie-Claude Bibeau, qui occupait la fonction de ministre du Développement international. La député remplace Laurence MacAulay qui était à la tête du ministère depuis le début du gouvernement Trudeau en 2015. Il sera dorénavant ministre des Anciens combattants et ministre associé à la Défense, en remplacement de Jody Wilson-Raybould qui a démissionné de son poste.

Articles connexes

«C’est un énorme privilège. Je viens d’une circonscription rurale, une circonscription laitière sud du Québec, donc je suis déjà très proche des producteurs agricoles du Québec », a déclaré Mme Bibeau en s’adressant à des médias à l’extérieur au Parlement. «Je connais bien la gestion de l’offre et j’ai vraiment hâte de travailler avec les producteurs agricoles sur diverses questions.»

Mme Bibeau est député de la circonscription de Compton-Stanstead, en Estrie. Elle est originaire de Sherbrooke et détient un baccalauréat en économie et un diplôme d’études supérieures en gestion de l’environnement de l’Université de Sherbrooke. Elle a travaillé à l’Agence canadienne de développement international avant de revenir dans en Estrie. Elle a été directrice générale du Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke de 2008 à 2015 en plus de faire partie du comité de relance de la municipalité de Compton et du comité de planification stratégique de la municipalité régionale de comté de Coaticook.

 

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires