Les traités de libre-échange inquiètent Ottawa

Le commerce – ou son absence – était en tête de liste des sujets abordés lors d’une discussion le 23 juin entre la ministre fédérale de l’Agriculture Marie-Claude Bibeau et son homologue de l’Union européenne, le commissaire à l’agriculture et au développement rural Janusz Wojciechowski.

Selon le gouvernement fédéral, les deux responsables gouvernementaux ont discuté de l’importance de la relation Canada-UE et ont réitéré la nécessité de travailler ensemble.

Mme Bibeau aurait souligné à Wojciechowski qu’une telle coopération était nécessaire pour garantir que les agriculteurs et les transformateurs bénéficient de l’Accord économique et commercial global (AECG) UE-Canada.

En place depuis 2017, de nombreux producteurs au Canada ont laissé entendre que l’accord ne leur profitait pas autant qu’ils le pensaient. Mme Bibeau aurait souligné l’importance de supprimer les obstacles techniques au commerce imposés par l’UE aux produits agricoles canadiens.

Malgré l’accord commercial, les exportations agroalimentaires canadiennes vers l’Europe sont demeurées en grande partie stagnantes depuis la conclusion de l’accord. En revanche, les importations des pays européens des produits comme le porc, le bœuf et le fromage au Canada se déroulent bien.

Source: Manitoba Co-Operator, (auteur D.C. Fraser)

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Le Bulletin des agriculteurs

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Articles récents de Le Bulletin des agriculteurs

Commentaires