Vegpro investit 55 millions de $ pour accroître sa capacité de production de laitue au Québec

L’investissement servira à la construction d’un complexe de serres carboneutre de quatre hectares en Montérégie

Usine de Vegpro à Sherrington

Vegpro International, qui produit les laitues de la marque Fraîche Attitude vendues dans plus de 2 500 points de vente au Canada, annonce un investissement de 55 millions de $ pour la construction de son premier complexe de serres, ainsi que des lignes d’emballage à même le complexe, à Sherrington, en Montérégie. D’une superficie de quatre hectares (10 acres), ce complexe de serres permettra à l’entreprise de produire des laitues au Québec tout au long de l’année. On prévoit l’ouverture de la première serre à l’hiver 2022 et le début des ventes peu de temps après. Ce projet permettra de produire plus de 100 000 livres (45 000 kg) de laitues par semaine.

« Grâce à cet investissement, Vegpro réduira son empreinte environnementale sur différents plans : moins de transport de laitues depuis notre site de production hivernale en Floride pour les produits destinés à l’Est du Canada, une utilisation réduite de l’eau et de l’énergie fossile, ainsi que l’élimination des pesticides, a déclaré Gerry Van Winden, président-directeur général de Vegpro International. L’entreprise mets tout en œuvre pour réduire les répercussions de ses activités sur l’environnement

« Le projet permettra aussi à Vegpro de mettre en marché une nouvelle gamme de laitues de type ‘teens', des feuilles plus larges et plus croquantes que les bébés laitues, a poursuivi Luc Prévost, vice-président exécutif, ventes et marketing chez Vegpro International. Cette technologie développée au Canada pourra être valorisée non seulement au site d’emballage de Vegpro à Sherrington, au Québec, mais également à celui de Coldstream, en Colombie-Britannique. Le présent projet fera du Canada un leader mondial de la culture de laitues teens. »

Agriculture durable et carboneutralité 

Le système de production préconisé dans le cadre de ce projet sera compatible avec une approche d’agriculture durable. Parmi ses principaux attributs, il prévoit l’élimination des pesticides et une utilisation limitée de l’eau et du substrat de croissance, en plus de leur recyclage. La consommation d’eau sera ainsi réduite de 90 % par rapport à la production en champ. Un recours minimal en énergie fossile est aussi prévu, notamment par l’usage de lumières à DEL et de la géothermie. Le système optimise l'utilisation de l'eau, de la lumière, de l'espace et des nutriments, ce qui en fait une méthode agricole moderne, viable et durable. 

Une partie des besoins de chauffage qui ne peuvent être assurés par les thermopompes, le sera par la récupération de chaleur résiduelle provenant de la production de CO2 pour l’enrichissement carbonique des cultures. À terme, la serre consommera une quantité négligeable de gaz naturel. De ce fait, Vegpro estime que le bilan carbone sera neutre.

Pour Vegpro, il s’agit de la première phase de ce projet unique au pays. Deux ans après l’entrée en fonction de la Phase 1, une autre serre de même dimension viendra doubler la superficie de production. L’investissement total sera alors de plus de 100 millions de $.

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Le Bulletin des agriculteurs

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Commentaires