DERNIÈRE INFOLETTRE

Vos vaches ont chaud, donnez-leur de l’ombre

La température idéale pour une vache est entre 5 et 25 °C. Dépassé ce seuil, les vaches souffrent de stress lié à la chaleur. Pas surprenant que vos animaux soient affectés par la canicule. Le simple fait de leur procurer de l’ombre peut leur apporter le plus grand bien.

Plusieurs facteurs affectent la température ressentie par la vache, comme l’humidité relative, la vitesse du vent, la radiation solaire, le couvert végétal, l’accès à l’eau, la ration et la température nocturne. Tout cela est sans compter que l’animal lui-même y est pour quelque chose dans cet effet, comme la couleur de la robe, la race, la santé, la longueur du pelage et l’individualité de chaque animal.

Selon Deke Alkire du Samuel Roberts Noble Foundation, il faudrait procurer de 2,79 à 3,72 m2 d’espace ombragé par vache adulte, 1,86 à 2,32 par bouvillon et 1,39 à 1,86 par veau en semi-finition.

Souvent, il peut y avoir de l’ombre produit naturellement par les arbres. Toutefois, il peut être nécessaire de construire des structures permanentes ou temporaires. Ces dernières ont l’avantage de pouvoir être déplacées.

Le coût de construction est estimé à 1$ du pied carré (10,75 du mètre carré). Le prix varie selon le type de construction et les matériaux utilisés. L’autre avantage de construire une structure déplaçable est l’uniformité de la paissance.

L’emplacement doit aussi tenir compte des vents, de la pente et de l’accumulation de fumier.

Le réchauffement se confirme

Penser à des abris ombragés devient de plus en plus important si on en croit les dernières données sur le réchauffement planétaire, tel que rapporté par le National Climatic Data Center. La température de la planète ne cesse en effet d’augmenter. Par exemple, la température en juin a été de 0,72 °C supérieure à la moyenne de 15,5 °C des 100 dernières années. Il s’agit d’un record pour le mois de juin. De plus, neuf des dix moyennes les plus élevées de juin l’ont été au cours du 21 siècle, incluant les cinq dernières années.

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires