Yvon Vallières invite les transformateurs de produits marins à la concertation et à l’innovation

Québec (Québec), 26 janvier 2006 – Participant au Congrès annuel de l’Association québécoise de l’industrie de la pêche (AQIP) qui se tenait à Québec, M. Yvon Vallières, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, a fait part des défis que devra relever l’industrie pour les prochaines années et a dressé un bilan positif de ses interventions. De plus, il a dévoilé les modifications au Guide encadrant la délivrance et le renouvellement des permis d’exploitation d’établissement de préparation et de conserverie de produits marins.

Invitation à la concertation
Le ministre Yvon Vallières a invité le secteur des pêches et de l’aquaculture à se tourner résolument vers la concertation et l’innovation au cours des prochains mois afin que celui-ci demeure concurrentiel sur les marchés mondiaux.

Le ministre souhaite que tous les partenaires travaillent ensemble pour faire du secteur « une industrie des pêches innovatrice, prospère, tournée vers la valeur ajoutée, produisant des aliments sains dans le respect de l’environnement et en appui au développement économique du Québec et particulièrement des régions maritimes ».

Bilan positif des interventions du MAPAQ dans les projets de transformation des produits marinsDevant un auditoire de plus d’une centaine de personnes composé de propriétaires d’usines de transformation de produits marins des régions maritimes et urbaines ainsi que des représentants d’organismes d’accompagnement du milieu, le ministre Vallières a informé les participants du bilan des interventions financières du MAPAQ.

Depuis le 1er avril 2004, en vertu du Programme d’appui financier à l’innovation et au développement, le ministre Vallières a rappelé qu’il a accordé des subventions totalisant 4,4 millions de dollars ayant permis des investissements de plus de 13,6 millions dans le secteur. Ces aides ont contribué à la création de près de 200 emplois et à la consolidation de 650 autres.

Simplification du processus de délivrance des permis de transformation
Le ministre Vallières a également annoncé des modifications au Guide encadrant la délivrance et le renouvellement des permis d’exploitation d’établissement de préparation et de conserverie de produits marins. Parmi les nouveautés, mentionnons l’accélération du processus de délivrance de nouveaux permis de transformation en réduisant le nombre d’étapes à franchir. Quant au comité d’étude des demandes de permis, sa composition est revue en fonction des nouvelles structures régionales, en l’occurrence les Conférences régionales des élus (CRÉ).

Importance économique de l’industrie
En 2005, les expéditions des 70 usines situées en milieu maritime ont été estimées à près de 240 millions de dollars, procurant ainsi de l’emploi à plus de 4 000 travailleurs saisonniers. En milieu urbain, une soixantaine d’entreprises, principalement spécialisées dans des activités de réemballage et de distribution, génèrent des centaines d’emplois.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Association Québécoise de l’Industrie de la Pêche (AQIP)
http://www.quebecweb.com/aqip/introfranc.html

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Commentaires