Agir sur la fusariose

Date de récolte
Pour le blé, il est fortement recommandé de récolter tout juste avant la maturité. Pour l’orge, les recherches n’ont pas encore établi de lien entre le moment de la récolte et le taux de toxines, mais il vaut mieux le récolter dès qu’il arrive à maturité.

Lorsque les petites céréales sont à maturité, leurs mécanismes de défense deviennent inactifs, laissant la voie libre au développement du fusarium et à la production de toxines.

« Le champignon continue à croître et le niveau de toxines augmente, dit Elisabeth Vachon. Il est donc très important de récolter le plus tôt possible, surtout quand on sait que le fusarium est présent. » Surtout, ne vous fiez pas à ce qui se voit : l’infection n’est pas toujours visible et quand elle l’est, le niveau de toxines peut varier de faible à très élevé.

Les grains les plus affectés seront plus petits et plus légers. Au moment des battages, il est donc recommandé d’ajuster la ventilation dans la moissonneuse-batteuse, afin de rejeter d’emblée une bonne partie des grains fusariés. À noter que des grains de pleine grandeur peuvent aussi être atteints.

Lise la suite : séchage et entreposage

à propos de l'auteur

André Dumont's recent articles

Commentaires