Android, iPhone ou Google?

Pistes de réflexion pour faire le bon choix

Les cellulaires d’aujourd’hui n’ont plus rien en commun avec le téléphone mobile introduit dans les années 1980. Il s’est transformé en véritable appareil de gestion chez l’agriculteur moderne, d’où l’importance de bien choisir celui qui convient aux besoins de son entreprise.

Dans cette chronique, je tenterai d’éclairer vos réflexions d’acquisition, en énumérant simplement les faits entourant les offres, les contraintes et les avantages de deux technologies dans un contexte relatif aux producteurs agricoles.

Les puristes auront remarqué que j’ai volontairement exclus d’autres systèmes d’exploitation comme BlackBerry et Windows Mobile, simplement parce que moins souvent rencontrés en agriculture.

Réfléchir à ses besoins

Dans ma chronique d’octobre 2016, j’apportais une réflexion à savoir si les caméras de surveillance étaient un objet de productivité ou de divertissement. Cette même réflexion s’impose lors de l’achat d’un téléphone intelligent. Comment cet appareil améliora-t-il ma productivité selon les besoins de l’entreprise?

Les besoins les plus souvent exprimés par les producteurs agricoles lors de mes rencontres sont la simplicité d’utilisation, la solidité des applications et la performance sans fil incluant la couverture à l’intérieur des bâtiments agricoles.

Bien sûr, le premier facteur qui influence nos décisions lors d’un achat quelconque est le prix. Cependant, ce seul facteur n’est pas garant d’une décision d’achat éclairée.

Par exemple, nos principaux fournisseurs cellulaires canadiens offrent la téléphonie à l’intérieur de nos bâtiments agricoles par Wi-Fi lorsque le réseau cellulaire est trop faible, mais cette fonction n’est disponible que sur certains appareils iPhone et quelques postes Android plus coûteux.

Si cette fonctionnalité est importante dans la sélection de votre téléphone et que votre budget vous interpelle, l’offre sur appareil Android s’avéra peut-être intéressante, mais attention, elle n’est à ce jour disponible que chez un seul transporteur de réseau cellulaire!

Longtemps Apple a dominé le marché de l’esthétique, de la simplicité d’utilisation, de l’interopérabilité entre appareils et de la solidité des applications par un contrôle domestique à la fabrication et à la mise en marché de ses appareils. Il en est toujours de même aujourd’hui quoique l’opinion de certains experts soit de plus en plus mitigée sur le sujet de l’invulnérabilité de son système d’exploitation iOS et de l’innovation d’Apple en général.

Quoi qu’il en soit, en réaction à la dominance d’Apple dans ces secteurs, Google (propriétaire d’Android depuis 2005) lance en 2010 ses propres téléphones de fabrication contrôlée, d’abord les Nexus, puis les Pixel en 2016. À ces appareils, Google ajoute une mise à jour systématique du système d’exploitation et un support en ligne (Google Assistant).

Les résultats sont impressionnants, tant au point de vue de la qualité de l’appareil, de la solidité du système d’exploitation, qu’au support direct de Google. Contrairement aux autres fabricants de téléphones, les appareils Google exploitent Android sans modifications du système d’exploitation selon le fournisseur cellulaire visé. Google sécurise ainsi le code pour en assurer les performances tout en contrôlant mieux l’installation des applications.

De par sa nature non propriétaire et sans association auprès des opérateurs de réseaux mobiles, les postes Google peuvent passer d’un fournisseur à un autre sans restrictions. En revanche, ces téléphones ne peuvent offrir les options « maison » des fournisseurs cellulaires.

Par exemple, le « Wi-Fi Calling » n’est présentement pas disponible ni chez Rogers ni chez Bell pour les Nexus ou Pixel de Google. Si vous considérez faire des appels avec votre téléphone cellulaire par votre réseau Wi-Fi, vous devrez aller avec iPhone, LG ou Samsung.

Je ne peux terminer cet article sans parler du cellulaire en tant que véritable ordinateur mobile. Pour ce faire, Apple a introduit en 2011 son service iCloud afin de faciliter le partage de l’information entre ses différentes plateformes alors que Google a introduit ses propres services en ligne sous Google Account. Tous deux ont leurs avantages et inconvénients, mais Google semble avoir une longueur d’avance sur la performance de sa synchronisation. À suivre!

En conclusion

Si vous recherchez la stabilité d’un système d’exploitation contrôlé, Nexus de Google ou iPhone sont équivalents. Considérez Wi-Fi Calling, cette option sur iPhone est disponible chez plusieurs de fournisseurs cellulaires. À partir du 1er décembre 2017, les téléphones pourront être déverrouillés gratuitement.

À noter que la prochaine génération des réseaux cellulaires « 5G » viendra uniformiser la livraison des technologies chez l’abonné, facilitant ainsi la sélection de l’appareil selon les besoins de l’utilisateur et non aux profits des perspectives commerciales des transporteurs cellulaires. On s’en reparle en 2020!

*Chronique de Jean-Louis Dupont publiée dans l’édition de juillet 2017 du Bulletin des agriculteurs. Jean-Louis Dupont est concepteur de solutions technologiques et réseautiques depuis plus de 30 ans.

à propos de l'auteur

Collaborateur

Jean-Louis Dupont

Jean-Louis Dupont, diplômé en technologie par microprocesseur, est concepteur de solutions technologiques et réseautiques depuis plus de 30 ans. Il rédige la chronique Info branché dans le magazine Le Bulletin des agriculteurs.

Articles récents de Jean-Louis Dupont

Commentaires