Anomalies observées dans les champs de maïs québécois

Voici des empreintes laissées par la sécheresse des derniers jours

Un manque d’eau sévère et des excès de chaleur marqués ont laissé une empreinte bien visible dans plusieurs champs de maïs québécois (pas tous heureusement). Des collaborateurs du Bulletin ont relevé certaines «particularités» qu’ils ont observées au cours des derniers jours.

 

 

 

 

 

à propos de l'auteur

Journaliste

André Piette

André Piette est un journaliste indépendant spécialisé en agriculture et en agroalimentaire.

Commentaires