Bravo! Vous avez la bonne réponse

Le passage à une longue durée d’élevage a conduit à des conséquences négatives sur l’élevage. On note une diminution de l’efficacité alimentaire et une augmentation des rejets azotés et phosphorés, avec des effets négatifs sur l’environnement, mais aussi sur la santé des poulets. On observe ainsi l’apparition de pathologies qui dégradent la qualité de vie des poulets : pododermatites, boiteries, difficultés respiratoires… et même une augmentation de la mortalité lorsque l’élevage dépasse soixante jours.

Les chercheurs de l’INRA (Institut national de recherche agronomique), en France, ont voulu déterminer l’âge optimal pour l’abattage. Leur verdict est que cet âge est d’environ 42 jours pour un poids de 2,6 kg. Les poulets sont bien en chair, leur santé ne pose aucun problème particulier, l’empreinte environnementale reste raisonnable et l’éleveur s’assure d’un rendement économique optimal.

Source: INRA

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires