Innovation et journée à la ferme

Je me demandais bien pourquoi j’avais accepté de recevoir un groupe d’agriculteurs sur la ferme cette semaine. Gertrude n’est pas tout à fait prête. Le garage est plein : des outils et de la poussière un peu partout. La date arrive à grands pas et si on veut prendre quelques jours d’évasion avant la période des récoltes, il faut le faire maintenant. Pierrot se sauve quelques jours pendant que je tiens le fort et vice versa. Dès mon retour d’escapade, on finalise la préparation pour la journée. On sort Gertrude, passe le balai, fait de la place, en plus de bien localiser les essais qu’on veut montrer aux visiteurs. Une chance que les organisateurs se sont occupés de toute la logistique : transport, repas, location de tables et chaises, soutien des commanditaires qui ont bien voulu participer financièrement à l’événement, etc.

La journée arrivée, on fait une brève présentation de la ferme avant de passer aux champs où l’on peut échanger et discuter sur différentes étapes cruciales qu’on essaie de mieux maîtriser. Au fil des échanges au champ entre le soleil, les nuages et quelques gouttes de pluie, je remarque les gens. Il y a des agriculteurs que j’ai déjà eu la chance de rencontrer à leur propre ferme, un ancien professeur, un agroéconomiste à la retraite que j’ai suivi tout au long de sa carrière, un peu plus âgé, mais toujours curieux et ouvert à l’innovation. Des plus jeunes les yeux pétillants intéressés et attentifs. Je sais maintenant pourquoi j’ai accepté de recevoir le groupe. Pour en apprendre encore plus sur les subtilités de ma profession et toujours innover en portant attention à une foule de petits détails.

à propos de l'auteur

Articles récents de Paul Caplette

Commentaires