Donner au suivant, au bénéfice de l’environnement

Impliquer un peu plus nos consommateurs nous permettrait d’aller beaucoup plus loin

L’idéal serait d’obtenir une certification d’une chaîne de valeur ajoutée avec une définition claire pour que le consommateur s’y retrouve. Une certification intermédiaire entre le bio et le conventionnel qui compenserait une démarche agroenvironnementale globale.

Trèfle derrière la récolte.

Que semer après une récolte?

J’aime bien l’idée de garder ça simple, c’est souvent ce qui est le plus efficace!

Dès qu’on sort une récolte du champ, on se pose ou on se fait poser la question : qu’est-ce que tu sèmes après? Il y a plusieurs réponses et combinaisons possibles. On aime bien installer dans notre mélange une plante qui pourra redémarrer tôt le printemps suivant. Ça nous assure une plus grande période de couverture vivante sur notre sol.


Nid de merle bleu.

Ornithologie 101

On a installé des nichoirs pour les oiseaux dans nos bandes riveraines

L’an dernier, on a débuté l’installation de nichoirs pour les oiseaux. Ce printemps, on était bien heureux de constater qu’on avait déjà certains locataires. On projette en replanter sur d’autres secteurs de nos bandes riveraines.

Une récolte réglée au quart de tour

On a peut-être surestimé la perfection de notre semis

Suffit qu’un certain pourcentage des pois prenne un certain retard en début de croissance et ça suffit pour dérégler la qualité de la récolte au complet 60 jours plus tard. Je planifie déjà comment je pourrais améliorer la situation pour la prochaine fois.





Une question de perspective

Ça prend beaucoup de temps et d'énergie de faire autrement et de développer de nouvelles façons de faire

Juste en entrant dans le champ c'est facile d’apercevoir bien des imperfections que n'importe quel agriculteur professionnel averti peut constater en un clin d'œil. Un peu plus de 10 % des plants ont un retard de croissance par rapport aux autres.

Allure globale de la quincaillerie.

Un prototype pulvérisateur à précision chirurgicale

Pas de mauvaise herbe, pas de produit

Deux ans que ça nous trotte dans la tête. Me semble que ça pourrait être une bonne idée! À chaque occasion de dépistage ou d’établissement de nos stratégies d’intervention, on y pensait. Tsé, mettons que si on faisait notre arrosage résiduel en bande et qu’au lieu de revenir faire le ménage sur une pleine largeur on se contentait de pulvériser un brulage dans l’entre-rang seulement.


Casque de protection

Pesticides : plus jamais sans mon masque!

J’ai adopté le masque depuis trois ans maintenant et je n’y vois que des avantages

Je ne sais pas pourquoi, mais quand j’ai commencé à me protéger pour utiliser mes pesticides, j’ai rapidement adopté les gants et l’habit de protection. Par contre, ça me semblait plus difficile pour ma figure. J’ai finalement adopté le masque complet depuis trois ans maintenant et je n’y vois que des avantages.

Les avantages de transformer ses bouts de champ en culture de foin

Ça nous évitera d’écraser de la précieuse semence à 300 $ le sac

On ne gagne rien en amour à s’en tenir qu'au minimum, c’est un peu la même chose pour notre environnement :-) Juste en observant nos cartes de rendement c’est facile de constater que nos bouts de champ baissent notre moyenne de rendement. Le fait de les éliminer va faire progresser notre moyenne de rentabilité.