À savoir pour la fertilisation des champs

Les niveaux de calcium (Ca) et magnésium (Mg) disponibles à la culture sont plus importants que le ratio Ca : Mg. Des essais ont démontré des variations de 2 :1 à 8 :1, sans affecter le rendement de la luzerne.

Le niveau de calcium (Ca) et de magnésium (Mg) disponible aux plantes est estimé par le pourcentage de saturation par rapport à la capacité d’échange cationique (CEC). Ces informations sont à titre indicatif dans les rapports d’analyse de sol, mais n’ont pas de valeur diagnostique pour établir une recommandation de fertilisants. Des chercheurs au Wisconsin, aux États-Unis, ont fait varier le pourcentage de saturation du Ca entre 32 % à 68 % et du Mg entre 12 % et 35 %, sans aucun effet sur le rendement de la luzerne. Dans le même ordre d’idée, les études au Michigan révèlent que les quantités de magnésium et de potassium (K) sont plus importantes que le ratio entre ces deux éléments. Les spécialistes recommandent de surveiller les points suivants :

  • Il n’est pas nécessaire d’appliquer du Ca pour modifier le ratio Ca : Mg, sauf si le Mg est supérieur au Ca.
  • L’ajout de Ca peut induire une déficience en Mg dans les sols sableux.
  • Lorsqu’il faut appliquer de la chaux pour modifier le pH, le ratio Ca : Mg peut être utile pour choisir entre la chaux calcique ou dolomitique.
  • Le pourcentage de saturation du Mg doit être supérieur à 3 %.
  • Le pourcentage de saturation du Mg doit être supérieur à celui du K.

Source : Michigan State University Extension et University of Wisconsin Extension

à propos de l'auteur

Commentaires