Alerte au gel cette semaine

Octobre débute sur une note plus froide que prévu mais la tendance ne devrait pas se maintenir

Il y a à la fois de bonnes et de mauvaises nouvelles pour les tendances météo des prochaines semaines.

Si le froid devrait être très présent cette semaine, au point de causer un gel mortel à certains endroits, la température moyenne pour le mois devrait toutefois être supérieure à la normale selon Simon Legault, météorologue à Environnement Canada. « Ce sera froid pour tout le Québec d’ici la fin de la semaine mais le froid n’est pas parti pour rester. On devrait voir des températures de 15 à 16 degrés Celsius dans les prochaines semaines et la chaleur devrait s’étirer tout le mois d’octobre. On ne voit pas de vague de froid s’installer d’ici la fin du mois ».

Articles connexes

Le météorologue confirme également qu’en raison des tendances en place, un scénario comme celui de 2018 ne devrait pas se répéter. L’an dernier, l’arrivé brusque du temps froid et de la neige à la mi-octobre avaient compliqué la période des récoltes, au point où certains producteurs avaient dû laisser leur récolte au champ ou encore remettre les labours au printemps.

« En moyenne, la température pour octobre sera plus élevée. Est-ce que ce sera 2,5 ou 8 degrés? Cela reste à voir mais reste que la tendance est à du temps plus chaud. Il y a aussi un petit risque que le début de novembre soit plus chaud que la normale, sans parler toutefois de périodes très chaudes ».

L’est du Québec devra par contre composer avec du temps plus froid que la normale pour le mois, ce qui comprend le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie. Les provinces maritimes seront également affectées par une cette tendance. Les températures devraient quant à elles demeurer dans les moyennes pour le Lac-Saint-Jean et l’Abitibi-Témiscamingue.

Pour cette semaine, du gel est possible, surtout dans les vallées et les régions les plus au nord où de la neige pourrait même tomber, soit dans la région du Lac-Saint-Jean. Malgré la chute du mercure d’ici le week-end, les régions les plus au sud et à l’ouest devraient être épargnées.

Des avis de gel ont déjà été émis dans les derniers jours pour le Centre-du-Québec, la région de la Capitale-Nationale, l’Estrie, Lanaudière et le Lac-Saint-Jean, ce qui pourrait avoir affecté les cultures.

Selon les observateurs de la Tournée des grandes cultures du Québec, seulement 4,6% du maïs avait atteint la maturité en date du 30 septembre. Le stade denté était atteint à plus de 86%. Le soya progressait bien pour sa part avec 91,5% des cultures affichant une perte des feuilles. Aucun début de récolte n’avait été observé encore pour le soya.

M.Legault estime toutefois qu’il y a encore place à la croissance de la végétation en octobre, en tenant compte de la température prévue qui sera au-dessus des normales.

Du côté des précipitations, le météorologue observe des indications pointant vers plus de pluie pour l’ouest, le sud et le centre du Québec. « Il y aura des journées typiquement automnales avec du temps nuageux et de la pluie ».

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires