Des conditions de récolte qui se dégradent

La bordée de neige au Québec complique encore le déroulement de la saison

Les producteurs québécois avaient espoir de progresser dans les récoltes mais les précipitations de pluie et de neige rendent ardus les travaux dans les champs. Quelques uns ont profité de la brève accalmie de la fin de semaine pour avancer, selon Grainwiz. Si la moyenne des champs récoltés est passée de  6% à 12% en une semaine, le plus récent rapport de la Tournée des cultures estime « qu’avec le coup donné par les producteurs avant la neige, la récolte serait complétée davantage, à plus de 20-30% ce lundi ».

Articles connexes

La récolte de soya aurait également peu progressé, soit de moins de 1%, avec encore 3% de champs à compléter.

La tempête de neige précoce a laissé au sol de bonnes quantités de neige. Saint-Hyacinthe compte parmi les endroits ayant reçu mardi matin le plus de précipitations avec 27 cm. Ce mercredi, la tempête se dirigeait vers l’Est de la province avec d’importantes accumulations prévues.

Grainwiz relève des problèmes récurrents dans les champs, soit de la verse et des tiges cassées en raison des vents forts du 1er novembre. Les épis tombent aussi au sol.

L’humidité demeure variable avec des relevés de 28 à 35% selon les observations, un scénario qui se répète avec le poids spécifique, soit « de 60 à 68 kg/hl, avec un grade généralement au mieux de 3 à 4, quelques très rares cas de grade 2 », mentionne le site spécialisé.

Les États-Unis ont aussi connu une bordée de neige. Selon les dernières estimations, 30% du pays serait recouvert de blanc mardi matin, comprenant les régions agricoles autour des Grands Lacs et au nord de la frontière.

Image

 

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires